Skip to content

L’ingrédient incontournable des entreprises admirables

C’est toujours pareil.

Tous les lundis matins je prends le métro.

La rame est silencieuse, plus que les autres jours. Les visages sont fermés, presque résignés.

Rien à voir avec la légèreté et la détente du vendredi.

C’est triste, mais pour beaucoup d’entre nous, plus le WE est proche, plus le moral est haut. Ils sont emprisonnés dans un cycle infini dont seule la retraite pourra les délivrer.

Une lueur blafarde au bout d’un trèsssss long chemin.

Je mettrais mon oreille à couper que si les employeurs connaissaient et appliquaient davantage ce dont je vais parler aujourd’hui, le moral serait meilleur dans cette rame du lundi matin.

C’est un concept difficile à mettre en pratique. Mais qui peut rapporter gros…

Petite devinette, quel est le point commun entre ces 3 individus ?

  • Un hippie, légionnaire à l’armée de terre
  • Un biker tatoué, conseiller beauté chez Séphora
  • Un punk, majordome chez un Rothschild

Non, il ne s’agit pas d’une hygiène douteuse.

La réponse est que leurs valeurs personnelles sont en conflit avec celle de leurs employeurs.

Image associée
La Sephorette du mois : Jean Marc

A mon avis, ils ne s’épanouissent pas beaucoup au travail et sont pas très productifs.

Et à l’inverse ce qui fait la force des 3 mousquetaires, du GIGN ou même des Scientologues, c’est qu’ils font partie d’un groupe avec des valeurs communes fortes auxquelles ils adhèrent.

Chacun de ses membres met son individualité au service du collectif car ils sont fiers d’être dans ce groupe.

C’est le pouvoir des valeurs communes: elles nous rassemblent et nous transcendent.

La force des valeurs communes

Dans un monde parfait, chaque organisation répondrait à ces 3 questions:

  • Qui sommes-nous ?
  • Que faisons-nous ?
  • Pourquoi le faisons-nous comme ça ?

Car elles sont la base de l’identité d’une entreprise. Ce qui fait qu’elle  n’est pas un simple clone de ses concurrents, ou un monstre sans conscience qui n’a d’objectif que la préservation de ses propres intérêts.

valeurs communes
La stratégie du « copié-collé’, chère à de nombreuses entreprises…

Vous remarquerez que les organisations les plus performantes et les plus attirantes offrent souvent des réponses claires à ces questions.

Par exemple:

  • Apple privilégie l’innovation et le design des produits pour laisser à ses clients l’opportunité d’exprimer leur différence
  • Zappos fait passer le service client et l’identité personnelle de ses employés avant tout
  • Decathlon œuvre pour rendre accessible au plus grand nombre les plaisirs et les bienfaits du sport, autour de 4 valeurs: vitalité, sincérité, responsabilité et générosité.

Et c’est un des facteurs qui explique leur réussite et le fait qu’elles croulent sous les CV.

Elles sortent du lot.

Parce que, lorsque c’est bien fait, promouvoir des valeurs communes est comme distribuer des louches de potion magique de Panomarix : ça rend beaucoup plus fort.

valeurs communes
Une pincée d’esprit d’équipe, un soupçon d’excellence, une dose de fierté et le tour est joué !

Que se passe-t-il lorsque les salariés connaissent et partagent les valeurs communes ?

Voici une liste incomplète des bénéfices (Sources 1 / 2 / 3 ):

  • Amener plus d’engagement et d’enthousiasme
  • Augmenter l’efficacité
  • Faciliter la fixation des objectifs
  • Réduire le stress
  • Développer la loyauté à l’entreprise et au manager
  • Encourager l’esprit d’équipe
  • Faciliter l’autonomie

Donc il serait dommage de s’en passer.

Mais qu’est ce qui fait que la promotion et le partage des valeurs communes dans les entreprises ont un effet fédérateur si puissant ?  En fait c’est assez évident.

Pourquoi tant de puissance ?

Le rôle du travail sur l’identité

Etre humain c’est compliqué.

On débarque sur cette terre un beau jour, et après une brève période d’initiation (d’environ 18 ans), on nous laisse prendre notre envol avec la lourde tâche de répondre aux 2 questions les plus importantes de notre vie:

  • Qui suis-je ?
  • A quoi je sers ?

Et même si c’est à nous seul de trouver les réponses, une entreprise peut aider ses salariés à répondre à cette question.

valeurs communes

En effet, à part peut-être dans votre lit, ou passez-vous le plus de temps ? Sur votre lieu de travail.

Vous travaillez la majorité de votre journée. Alors bien évidemment vu la place qu’occupe votre emploi dans votre vie il représente une partie importante de votre identité.

Car, « Que faîtes-vous dans la vie ? » reste une des questions posées en premier quand on fait la connaissance d’une personne. C’est une information que nous considérons essentielle pour savoir à qui nous parlons.

Pourtant trop d’employeurs continuent de considérer le travail comme un simple échange : « Donne-moi ton temps et ta compétence et je te donnerai de l’argent ».

Elles manquent ainsi l’opportunité de devenir des créatrices de sens.

La puissance du sens

Si certains artistes préfèrent se laisser mourir de faim mais pratiquer leur art, plutôt que de trouver un job alimentaire c’est que les besoins de s’accomplir et d’être fier de soi sont primordiaux chez l’homme. (Cette interview sur l’Optimisme.com en est un exemple évident)

Alors pourquoi ignorer ces besoins ?

valeurs communes
En voici un rhinocéros épanoui 🙂

Une entreprise qui démontre qu’elle est unique et qu’elle a des principes dispose d’un avantage énorme sur ses concurrents: elle possède sa propre identités et ses valeurs qui se reflètent dans ses actions et ses décisions.

Et ça n’a pas de prix.

Si vous offrez à vos salariés l’opportunité de contribuer à un projet noble plus grand qu’eux, si vous leur proposez d’exécuter une tâche dont ils puissent parler avec fierté à leur entourage, si vous leur donnez une bonne raison de se lever tous les matins, alors ils se donneront pour vous. (voir la « fable du tailleur de pierre » de cet article)

Regardez Zappos: Ils font tout pour satisfaire leur clients, ils encouragent leurs salariés à être fier de leurs différences et à les exprimer et accordent une importance capitale à l’honnêteté.

Moi, quand je lis ça, je me dis que ça doit être un plaisir de travailler pour eux. Beaucoup plus que chez un de leurs concurrents.

Mais ce qui fait la force de cette entreprise c’est qu’elle applique avec conviction la règle d’or des valeurs.

Car sans respect de cette règle tous vos efforts seront vains…

La règle d’or des valeurs

Un cas classique de non respect

Imaginez.

Vous venez d’être recruté pour faire de la recherche sur des médicaments dans un laboratoire.

valeurs communes
Après 20 ans de recherche je peux vous affirmer ceci avec certitude: c’est un verre d’eau

Comme votre profil est intéressant, vous aviez l’embarras du choix pour votre nouvel employeur.

Mais, lors de vos recherches, un laboratoire plus petit que les géants qui dominent le marché vous a tapé dans l’œil.

En effet, son site internet explique qu’il est différent, qu’il fait passer la santé des utilisateurs de leurs médicaments avant tout.

Cela vous parle, car votre ancien employeur avait des pratiques douteuses et vous en avez marre d’entendre vos amis vous parler de l’industrie pharmaceutique comme d’une machine qui ne chercher qu’à satisfaire ses propres intérêts.

Ce travail serait une opportunité d’allier labeur à éthique, de faire les choses bien.

Vous postulez et décrochez un entretien. Vous y parlez de ce qui vous a plu dans cette entreprise, de son approche qui vous attire et de votre désir de travailler chez eux.

2 jours après on vous contacte pour vous dire que vous avez obtenu le poste:  vous êtes ravi.

Evidemment, votre rémunération n’est pas aussi avantageuse que celle d’un grand laboratoire, mais la moralité de l’entreprise vaut bien ce déficit, tout n’est pas qu’une histoire d’argent dans la vie !

valeurs communes
Une attitude conquérante !

Votre première mission consiste à faire des recherches sur un médicament censé soulager les migraines chez les enfants en bas âge.

Les tests sont très concluants, le médicament fonctionne bien et il peut être produit à prix réduit.

Mais vous découvrez que dans certains cas, très rares, il cause des gros problèmes de mémoire et qu’il peut « affecter le développement cérébral de l’enfant » (« le rendre un peu débile » en Français).

Concerné par ce que vous avez trouvé, vous en faites part à votre supérieur.

Il vous répond: « Ecoute, on est déjà méga à la bourre sur le développement de ce médicament. On va éviter de mentionner ce que tu as trouvé sinon on va se faire ratatiner par le directeur. Ne t’en fais pas, ici on parle d’un cas sur 100 000 donc on laisse tomber. »

Et là votre monde s’écroule comme un château de carte.

valeurs communes
Tout allait pourtant bien jusqu’ici

Tout ce blabla sur l’éthique, la santé des utilisateurs, n’était que du vent.

En l’espace d’une conversation vous venez de perdre foi dans votre entreprise.

Fini la motivation, fini la fierté de travailler pour eux, fini cette énergie qui débordait en vous. Le feu s’est éteint…

Un mal commun

C’est le problème de beaucoup trop d’entreprises: Elles n’appliquent pas ce qu’elles prêchent. (80 des 100 plus grosses entreprises Américaines faisaient cette erreur en 2002)

Voici quelques cas typiques:

Sur le site internet d’une entreprise, vous voyez des belles photos qui expliquent combien l’environnement est important pour elle, alors que ceux y travaillent savent que le DG a préféré maintenir la rentabilité de l’entreprise plutôt que d’accorder plus d’importance aux énergies renouvelables.

valeurs communes
Une bonne bouffée d’air frais tous les matins

Une entreprise textile  essaye de donner un côté humain à ses publicités. Mais le pull vert porté par cette ado souriante a été fabriqué par une enfant en guenilles dans une usine puante au fin fond du Bangladesh.

Vous pouvez peut être tromper vos clients, mais vous ne pouvez pas duper vos salariés.

A la limite, ne dîtes rien.

Mais si vous mettez en avant une belle valeur noble, ne la souillez pas.

L’innovation est importante pour vous ? Alors encouragez vraiment l’innovation.

Le service client est votre priorité ? Donnez-vous les moyens de choyer vos clients.

Ne dérogez jamais à la règle d’or : Si vos valeurs vous affichez, respectez les !

valeurs communes

Conclusion : La force des valeurs communes

Les valeurs c’est important dans la vie. Que ce soit au niveau personnel (découvrez comment trouver les vôtres ici) ou collectif.

Car nous avons besoin de sens et de contribuer à des projets qui nous rendent fier. Et les entreprises qui affirment mais surtout respectent leurs valeurs disposent d’un énorme avantage sur les autres.

En effet, leurs salariés sont plus motivés, plus productifs et plus loyaux.

Nous ne sommes pas qu’un estomac, il ne nous suffit pas de boire et de manger pour être heureux. Parce que nous avons aussi un petit cœur qui bat en nous que nous devons nourrir aussi.

Et les valeurs sont un ingrédient de choix pour combler ses désirs.

Dans un prochain article, je vous expliquerai comment faire pour trouver et promouvoir vos valeurs communes !

Je vous invite aussi à faire un petit tour sur l’excellent optimisme.com pour découvrir à quel point valeurs et bonheurs sont liées.

Si le thème du leadership vous intéresse, je vous invite à vous abonner à la newsletter et à rejoindre le groupe LinkedIn « Leadership à la Française » pour y partager vos expériences et trouver des ressources pour devenir un meilleur leader.

Si vous avez aimé l’article, et que vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre, partagez-le !

↓↓↓↓↓↓↓

 

 

 

Published inArticles sur le leadership

Be First to Comment

Laisser un commentaire