« C’est quoi être un leader? » 6 experts vous répondent

« C’est quoi être un leader? » 6 experts vous répondent

« C’est quoi être un leader ? »

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai mis longtemps à comprendre ce qu’était le leadership.

Et aujourd’hui encore, j’ai beau tenir un site qui traite du sujet, je ne suis pas tout à fait sur de pouvoir de l’expliquer avec précision…

C’est un peu comme le mot « amour »: nous avons beau pouvoir le nommer et l’éprouver,  définir ce qu’il est et ce qu’il n’est pas peut être aussi difficile que de trouver un interrupteur dans une grande salle obscure (et éviter la table basse et les jouets qui trainent).

J’ai donc posé la question à 6 supers experts, qui ont eu la gentillesse de me fournir des réponses diverses et complètes.

Sans plus attendre, voici leurs réponses, qui vous permettront de mieux comprendre ce qui fait l’essence d’un leader !

François Durnez : Président de l’IFCEO, Institut Français pour la Compétitivité et l’Excellence Opérationnelle

« Le leadership n’est pas une norme, un standard, il est unique à chaque individu.

L’individu leader est celui qui trouve ses valeurs, capitalise sur ses talents et renforce la vision qui le porte.

Assumant et partageant son unicité, il contribue ainsi, au-delà de son propre intérêt, de son équipe ou organisation, à l’évolution de notre monde.

Être leader aujourd’hui, c’est vouloir se dépasser à construire une dynamique d’équipe qui inspire et soit inspirante pour les autres. Tout en restant concret, en l’incarnant au quotidien, en commençant par le sens, le pourquoi nous menons nos actions. L’excellence ce n’est pas une action, c’est une habitude, de toujours partir du pourquoi, dans nos activités quotidiennes.

Être leader aujourd’hui touche à tous les domaines, professionnels et personnels, à reconnaître la valeur et la contribution de chacun en cohérence avec ce qui l’anime profondément. Il n’y a pas de grand leader qui n’ait pas incarné, à sa manière, au quotidiens, ces principes fondamentaux, dans sa propre unicité.  »

 

Alain Hardy : Coach et conférencier, expert en psychologie du leadership et en management (coaching-boost.com)

« … Contre vents et marées, avoir la capacité de maintenir un focus positif et de garder le cap en toutes circonstances.

… Sans être pollué par le ressac castrateur des autres.

… Tamiser la pensée des autres pour en extraire les pépites qui donneront l’agressivité nécessaire !

… Transcender les peurs, les aprioris, les croyances pour mener le Voilier à bon bord.

… Muter les éléments contraire en source d’énergie et se les approprier.

… Se méfier des accalmies et douter du silence.

…En aucun lâcher la barre et se laisser dériver par les aléas de la vie.

…Regarder la vie en face pour aller directement de l’alpha à l’oméga.

…Tel est le leader idéal…Selon moi »

 

 

Rémy de Lavergne : Inventeur de la  « Matrice du management Lavergne »

« Un Leader Bienveillant est une personne qui veut être en tête : la première, la meilleure.

Visionnaire, d’expression claire, le meneur utilise son charisme et son influence pour expliquer et faire adhérer à son projet ses suiveurs.

Il identifie et développe les talents de ses meilleurs soutiens, grâce à sa grande capacité d’écoute, de compréhension et d’anticipation.

Lucide, confiant, déterminé, le Leader est un conquérant stimulé par la victoire.

Il sait valoriser les succès (le siens et ceux de ses partenaires) de manière très efficace.

Le meneur est, très souvent, ouvert d’esprit, vigoureux, opiniâtre, ferme et doté d’une intelligence multiforme très développée (cartésienne, émotionnelle, ….).

Ses partisans l’admirent, ses opposants le craignent et laisse rarement indifférents les personnes qui le croisent. »

 

Jean Michel Philippon: Président du Club du Leadership

« C’est quoi un leader ?

Avez-vous remarqué que le monde change en permanence et cela sur un rythme exponentiel ?

Avez-vous remarqué cette dualité entre une quantité phénoménale d’informations disponibles d’une part et une augmentation angoissante de l’imprévisibilité d’autre part ?

Avez-vous remarqué ce paradoxe d’une injonction de performance confrontée à un besoin grandissant de bien être et de bonheur ?

Avez-vous remarqué la conjonction ambivalente d’un besoin d’appartenir à une communauté forte et en même temps d’un besoin d’autonomie et de développement personnel ?

Avez-vous remarqué combien la créativité, l’agilité et l’innovation étaient essentielles pour notre avenir ?

Oui, je pense que vous avez remarqué tout cela comme moi.

Mais avez-vous remarqué, pour autant, que le management dans nos entreprises avait changé ?

Non, pas vraiment.

Pourquoi le management n’évolue pas aussi vite que le monde dans lequel il vit ?

Tout simplement parce que le management est une affaire d’hommes et de femmes, et que l’être humain n’aime pas changer par nature. Le management se voit confronté aujourd’hui à un réel défi, celui d’avoir à sa tête des hommes et des femmes capables de mener des équipes, des entreprises et des organisation dans ce monde volatil, complexe, incertain et ambiguë.

Le leader est celui qui possède la capacité à porter le sens pour faire grandir son équipe.

Le leader est celui qui est chaque jour dans l’écoute et l’empathie, tout en assurant les besoins de performance du collectif.

Le leader est celui qui incarne le courage et assume la prise de décision tout en préservant la puissance de la coopération. Le leader est celui qui sait faire preuve d’abnégation et d’humilité pour laisser toute la place à l’intelligence collective.

Le leader est celui qui sait mélanger agilité et persévérance, pour gérer les changements et les incertitudes.

Le leader est celui qui possède une intelligence émotionnelle pour servir l’engagement et l’innovation. Par sa volonté de conjuguer exigence et bienveillance, le leader incarne aujourd’hui un rôle essentiel dans l’émergence d’une intelligence collective, pour construire ensemble, le monde de demain. »

 

 

Anne-Valérie Rocourt : Co fondatrice de Méditation et Leadership et coach de méditation et psychologie positive (méditer-et-agir.com)

« Le leader est avant tout un homme ou une femme, avec sa lumière et ses ombres, ses talents et ses faiblesses. C’est sur ce socle que se construit sa mission. C’est donc ce socle qu’il doit apprendre à connaître et affermir, par un chemin de conscience et d’intériorité.

Si la mission du leader est de « mener », comment accomplir cette mission ? Cela repose fondamentalement sur le lien humain : un lien qui se tisse non pas par les ordres ou la coercition, mais par l’affection et l’inspiration.

Le leader a cette capacité à diriger avec bienveillance, et même compassion. Cette dimension n’est pas encore facilement admise dans les entreprises. Et pourtant, elle ouvre la voie à des relations d’une richesse insoupçonnée. La pratique de la compassion consiste à passer du « je » au « nous ». Elle est le terreau d’un leadership qui invite chacun à déployer son meilleur potentiel, ce qui bénéficie évidemment à l’organisation.

La capacité à inspirer est également essentielle. Nous nous engageons beaucoup plus volontiers dans une direction qui nous inspire, que sur la base d’objectifs mesurables et terre-à-terre. Pour déployer cette puissance d’inspiration, le leader doit être lui-même conscient de son « haut idéal ». Cette conscience doit aussi inclure une profonde connaissance de soi, et l’acceptation de sa vulnérabilité.

Ainsi, en alliant ambition et humilité, le leader a la capacité à inspirer, en créant un espace propice à l’épanouissement de chacun. Si on ajoute la dimension de bienveillance, de compassion, et d’affection – j’oserai même poser ici le mot « amour » – on a les bases d’un leadership puissant, au service des hommes, de l’organisation et du monde. »

 

Mame Cafa Sall : Coach en leadership et auteure (kaizen.sn)

« Le leadership, un terme très à la mode de nos jours mais une discipline assez négligée par les individus. En réalité, les gens oublient que le leadership est la clé du développement d’un pays, d’une entreprise, d’une institution, d’une famille et même d’un individu. Rappelez-vous de cette célèbre citation : tout s’élève ou s’écroule en fonction du leadership.

Maintenant pour que cela soit efficace ça doit d’abord commencer par soi-même. C’est ce que certains experts appellent le self leadership ou l’auto leadership.

Robin Sharma disait l’auto leadership est la discipline la plus négligée par les hommes.

Quand nous parlons de leader , les gens s’empressent de penser au manager ou au chef , ils oublient que ça n’a aucun lien avec la position ou le poste, pour manifester du leadership les conditions à remplir sont toutes simples : Savoir se diriger soi-même, savoir relever ses propres challenges, savoir produire du résultat peu importe l’environnement dans lequel vous vous trouvez, savoir développer une discipline remarquable de telle sorte que tu puisses, fédérer, inspirer un groupe d’individus autour d’une vision et les aider à se développer pour qu’à leur tour ils puissent devenir des leaders.

C’est la capacité à faire la différence de par votre attitude, vos aptitudes et votre disposition mentale de manière à produire des niveaux de résultats que très peu de gens peuvent produire.

Et pour faire tout cela on n’a pas forcément besoin d’un titre.

John Maxwell dit si vous dites que vous êtes leader, vous devez vous poser ces 4 Questions :

Les gens suivent-ils ?

Les gens changent-ils?

Les gens se développent-ils ?

Les gens réussissent-ils ?

Je vous invite à vous poser les mêmes questions, pour évaluer le niveau d’impact de votre leadership et vous réajuster au besoin pour devenir un leader influent et charismatique.

A votre excellence ! »

 

Conclusion : 

C'est quoi être un leader

 

J’espère que cet article vous aura aidé à comprendre ce qu’est un leader.

N’hésitez pas à rendre visite à nos experts sur leurs sites respectifs.

Vous voulez aller plus loin ?


Alors identifiez votre style de leadership avec ce petit quiz  !

 

L’erreur fatale qui vous empêche de devenir un vrai leader

L’erreur fatale qui vous empêche de devenir un vrai leader

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

La mauvaise c’est que l’idée que vous vous faîtes d’un leader est fausse…

Et elle vous empêche de libérer votre leadership, comme un boulet de 20kg accroché au pied pendant un marathon.

Résultat de recherche d'images pour "ball and chain"

Mais la bonne nouvelle c’est que je vais vous fournir la clé pour vous en détacher.

Vous allez pouvoir déployer vos ailes et devenir un vrai leader.

Que la transformation commence (attention je ne dis pas que vous êtes une larve aujourd’hui !)

Mais pour commencer laissez-moi vous parler d’un être exceptionnel pour illustrer l’erreur que vous faîtes.

Un discours pour changer l’histoire

C’était la chance de sa vie.

Il avait versé des litres de sueur pour aboutir à ce moment.

Pour la majorité du pays, il n’était encore qu’un illustre inconnu.

Mais aujourd’hui il entrait sous le feu des projecteurs: son discours était diffusé sur les 3 chaînes de télévision nationales.

Des trains et des bus venus du pays entier avaient déversé une marée continue d’individus dès l’aube. Depuis sa loge, il entendait le grondement sourd  de la foule.

Et la petite boule au ventre était devenue un rocher d’une tonne.

Il mourrait de peur, mais il allait la transcender. Il avait assisté à trop de souffrance et trop d’injustices pour laisser passer sa chance.

Car il n’était pas là pour lui, il représentait ces enfants souriants, ces parents pleins d’espoirs et ces grands-mères bienveillantes. Toutes ces personnes lui avaient accordé leur confiance.

Il ne pouvait pas les décevoir.

Ce fût son tour…

Il s’avança lentement, se hissa sur le podium et plus de 500 000 yeux se fixèrent sur lui.

Il prit une grande inspiration, et présenta son rêve au monde entier…

Image result for martin luther king i have a dream speech lincoln memorial

Ce jour-là, Martin Luther King écrivit une page de l’histoire. Ce discours allait le mener à la réception du prix Nobel de la paix et créer un tournant dans l’égalité raciale aux Etats Unis.

Vous ne trouvez pas que notre époque manque d’hommes comme lui ? Des gens engagés, dévoués à leur cause, prêt à se sacrifier pour promouvoir leurs idées ? Que sans individus aussi géniaux et courageux la société ne peut pas évoluer ?

Si vous avez répondu « oui » à cette question, alors vous êtes tombé dans le piège ! L’erreur commise par 99% des gens est de surestimer les qualités nécessaires pour devenir un vrai leader.

Ils mettent la barre si haut qu’ils sont paralysés à l’idée de la franchir.

Erreur sur la personne

On a voulu nous faire croire qu’un leader est un espèce de héros, parfait, brillant, altruiste et courageux…

C’est une énorme ânerie qui a causé plus de mal que de bien.

Parce que oui cette planète a connu des leaders aux qualités exceptionnelles, mais en vérité les Nelson Mandela, Marie Curie, ou Elon Musk ne représentent même pas 0,000001% de tous les leaders qui ont contribué à créer du changement positif sur notre planète.

Ils sont seulement des arbres  immenses dans une forêt gigantesque comme l’Amazonie.

Ils marquent les esprits par leur taille et leur présence mais la forêt est surtout composée d’arbres normaux. Pas spécialement imposants quand on les prend un par un et pourtant ils composent l’essentiel de la forêt. Nous respirons grâce aux innombrables arbres de taille normale et pas grâce aux géants.

Related image

Ici une photo plein pied d’Elon Musk

Parce que le leadership est surtout généré par des personnes ordinaires, des gens comme vous et moi. 

Et nous sommes bien plus puissants que nous le pensons !

La force des leaders discrets

Si on accorde une attention démesurée aux grands hommes c’est qu’une industrie entière est basée sur eux. On vend des films, des livres et des journaux en vantant leur différence et leur génie (qui paierait pour lire la biographie de quelqu’un d’ordinaire ?)

Pourtant, la majorité du changement et des actions héroïques est portée par des hommes de l’ombre.

Ces leaders qui n’ont pas leur nom dans les journaux ou dans les livres d’histoires, mais qui à leur petit niveau améliorent leur monde :

  • Ce patron d’une PME qui enchaîne les nuits blanches pendant une crise financière pour trouver une solution pour préserver un maximum d’emplois
  • L’ingénieur automobile anonyme qui su faire travailler son équipe pour créer un moteur moins polluant et contribuer à préserver l’environnement
  • Cet urgentiste dans son petit hôpital de province qui organise son équipe pour sauver un maximum de personnes après un terrible attentat
  • Et une infinité d’autres cas !

Nous n’entendrons jamais parler d’eux, pourtant ce sont des êtres ordinaires qui réalisent des actions extraordinaires.

Image result for real leader

Car être un leader ce n’est pas être « président », « directeur », « ministre ».

Etre un leader c’est essayer de faire évoluer les choses à son niveau et rendre son petit monde meilleur.

C’est avoir conscience qu’à défaut de changer le monde, on peut changer son monde.

Vous êtes la personne la plus importante de votre monde

Votre pouvoir est énorme, mais vous l’ignorez.

Réfléchissez à une personne qui a eu une influence très positive dans votre vie.

Je suis prêt à parier qu’il ne s’agit pas de François Mitterrand, Steve jobs ou Nabilla.

Mais de quelqu’un de beaucoup plus proche de vous.

Peut-être qu’il s’agit de ce professeur au lycée, d’une patience exceptionnelle, qui a contribué à vous faire  obtenir votre BAC.

Ou de cet oncle, qui vous amenait pêcher le dimanche et vous expliquait l’importance d’être proche de la nature.

Ou encore cette amie, qui a affronté tous les obstacles que la vie a mis en travers de son chemin, ne s’est jamais plainte une seule fois de sa situation, et était là pour vous soutenir quand vous en aviez besoin.

Des « héros ordinaires », certes imparfaits, mais qui à leur échelle ont eu un impact positif et changé votre vie.

Related image

Car vous avez le pouvoir de transformer la vie des gens qui vous entourent.

Bien évidemment, celle de vos enfants, de votre famille et de vos amis, mais aussi celle de vos subordonnés.

Parce que pour eux, vous êtes la personne la plus importante de l’entreprise.

Vous avez de l’influence sur leur:

  • Satisfaction au travail
  • Trajectoire professionnelle
  • Ethique
  • Niveau de compétence, performance et d’engagement

Et vous pouvez faire un choix aujourd’hui.

Peut-être que vous n’inventerez pas le moteur à eau, l’ingrédient miracle pour éliminer la famine, ou la chanson qui réconciliera tous les peuples et fera danser un slow à Donald Trump et Kim Jong Un

Related image

Mais vous pouvez prendre la décision d’essayer de faire de votre mieux. Et c’est déja énorme.

Si tu ne peux pas nourrir 100 personnes, alors nourris en une.

Mère Teresa

Se libérer du mythe de la perfection

Scott Fitzgerald disait : « Montrez-moi un héros, et je vous raconterai une tragédie ».

Je vais vous dire un secret: Vous n’avez pas besoin d’être parfait pour créer des grands changements

Même les leaders les plus vénérés aujourd’hui avaient des gros défauts :

  • Martin Luther King trompait sans cesse sa femme
  • Steve Jobs était un tyran d’une arrogance sans égale
  • Gandhi était mysogine et raciste

Pourtant qui pourrait dénier l’impact positif de leurs contributions ? Personne.

La perfection est un mythe inatteignable.

leader

Personne n’est parfait (sauf bien sur cet adorable chiot)

On imagine souvent le leader comme un homme altruiste totalement dévoué  à ses idéaux. Mais en réalité 99% des leaders trouvent un compromis entre leur cause et leur intérêt personnel.

Un curieux altruisme égoïste.

On peut vouloir changer les choses sans mettre sa carrière en péril lorsqu’on a un désagrément moral avec son employeur, défendre sa cause mais quand même partir en vacances.

Le leadership c’est aussi accepter ses faiblesses, son égoïsme, ses moments de doute. C’est se libérer de cette idée qu’on doit être parfait pour avoir un impact.

C’est accepter son humanité mais aussi celle des autres.

Tout commence par une décision

Tout le monde peut être un leader. Même si vous n’avez pas d’autorité formelle, vous pouvez avoir de l’influence sur votre organisation.

Tout commence par une décision, celle d’agir.

Chaque petite décision,chaque merci, chaque commentaire positif ont un impact.

Pas besoin d’abattre des montagnes pour créer du changement. Commencer petit, comme une fourmi, c’est déjà beaucoup.

Travaillez votre attitude, soyez enthousiaste, croyez dans les autres et aidez-les à se développer, faîtes preuve d’optimisme.

Soyez passionné, persistez dans les difficultés, chutez mais relevez-vous

Prenez la décision de poursuivre le changement que vous voulez voir en ce monde, faîtes de votre mieux et ce sera déja énorme. Vous pourrez être fier de vous.

Et n’oubliez jamais que bien que vous ne serez jamais parfaits, chacune de vos actions peut rendre ce monde meilleur. 

La force du leader c’est qu’il agit malgré ses peurs et ses imperfections.

leader

Comme Donald Duck, allez de l’avant !

 

Vous voulez aller plus loin ?


Alors identifiez votre style de leadership avec ce petit quiz  !

>
Send this to a friend