Skip to content

9 techniques diablement efficaces pour plus de confiance au travail

Je sais, c’est difficile.

Le manque de confiance gâche votre vie professionnelle de bien des façons :

  • Vous passez votre temps à demander l’avis des autres sur votre travail (et sentez que petit à petit ils commencent à vous détester pour ça)
  • Vous évitez de vous exprimer en réunion par crainte de dire une bêtise (et même quand vous voulez vraiment intervenir vous n’arrivez pas à prendre la parole)
  • Vous laissez passer des supers postes parce vous avez peur de ne pas posséder toutes les compétences (et vous apprenez 1 mois plus tard qu’on a donné le poste a quelqu’un de moins bon que vous)
  • Vous n’osez jamais demander d’augmentation (pourtant vous bossez mieux que certains qui, eux, sont augmentés)
  • Vous avez des idées mais vous n’en parlez jamais car vous avez peur qu’elles soient nulles (et qu’on se moque de vous)
  • Vous laissez des lourdauds vous manquer de respect (si seulement vous pouviez leur dire ce que vous pensez)

Je pourrais continuer longtemps…

Vous savez que ce manque de confiance est mauvais pour votre carrière et vos projets.

Vous voyez des gens moins bons mais plus confiants mieux réussir que vous.

Et ça vous agace ! C’est injuste !

Vous aussi vous voulez avoir confiance en vous pour vous affirmer et être reconnu à votre vraie valeur !

Mais vous avez peur…

Peur de ne pas pouvoir changer, peur de manquer de confiance toute votre vie, peur de ne pas exploiter tout ce potentiel qui sommeille en vous.

confiance au travail
Vous voulez montrer au monde ce que vous valez vraiment

Vous avez peut-être même essayé quelques « trucs » sans grands résultats…

Mais tout n’est pas perdu. Je vous garantis que si vous appliquez les techniques que je présente vous créerez un changement positif!

Pourquoi vous pouvez (et allez) changer

Presque tout le monde se trompe sur la confiance.

On imagine que c’est un trait naturel, un héritage familial, un cadeau des dieux.

Les chanceux naissent confiant, les autres ont leur yeux pour pleurer…

Quelle bêtise !

Car, en réalité, la confiance est comme le chant…c’est une compétence.

On connait tous quelqu’un qui chante super bien sans avoir jamais travaillé sa voix.

Pourtant même si vous n’êtes vraiment pas doué  (le genre de personnes qui fait fuir les rats d’un immeuble quand il chante « Despacito » dans sa douche…), vous pouvez apprendre à bien chanter si vous pratiquez.

confiance au travail
Avec du travail, dans 2 ans il intègre la nouvelle star !

 

Pour la confiance c’est pareil.

Il y a peut-être des gens naturellement confiants, mais vous pouvez devenir comme eux si vous vous en donnez les moyens.

Pas besoin d’en faire des montagnes, travailler un peu tous les jours suffit.

Pour cela, je vais vous proposer des techniques qui agissent sur 3 éléments différents:

  • Les pensées négatives
  • Les sensations déplaisantes
  • Les comportements d’évitement

Elles sont basées sur les thérapies comportementales et cognitives qui sont efficaces pour créer du changement durable.

Appliquez ces techniques et vous deviendrez inarrêtable !

confiance au travail
Bientôt ce sera vous !

Passons au vif du sujet, voici les 9 techniques inédites et diablement efficaces pour plus de confiance au travail.

 

 

1) Accepter l’inévitable

« Le courage n’est pas l’absence de peur mais la conviction qu’il y a quelque chose de plus important que la peur »

Ambrose Redmoon

confiance au travail

Voici Mike Tyson à son apogée.

1M80, 100 kilos de muscle pur, rapide comme l’éclair, puissant comme un gorille, et aussi agressif qu’un pitbull enragé.

A l’époque, c’était l’homme le plus effrayant de la planète. Il battait ses adversaires sans même les toucher, son regard suffisait…

confiance au travail

Ce qu’on sait moins, c’est que cette terreur des rings pleurait d’effroi avant ses combats.

Vous avez bien lu, le grand Mike Tyson avait si peur qu’il en pleurait !

Est-ce que ça l’empêchait d’être confiant et efficace sur le ring ? Absolument pas !

Car on peut avoir confiance en soi et être mort de peur en même temps.

Savoir qu’on est prêt et compétent mais traîner cette boule au ventre qui rend notre gorge plus sèche que le Sahara et nos mains plus humide que les chutes du Niagara.

Et on peut être l’homme le plus fort du monde et pleurnicher avant de monter sur le ring.

Donc arrêtez de prendre la peur pour un ennemi. Considérez-là pour ce qu’elle est vraiment, une sensation, un indicateur, qui nous dit juste que ce qu’on s’apprête à faire est important.

Rien de plus.

Ne la combattez pas car c’est perdu d’avance.

Acceptez sa présence.

Oui la porter est désagréable, mais c’est inévitable. Tout le monde a peur et vous aurez peur à chaque moment important de votre vie.

Mais c’est sans importance. Car la peur n’empêche pas la performance, et si vous êtes bien préparés vous assurerez !

 

 

confiance au travail

2) Se promener en enfer

Le golfeur Jack Niclaus disait : « Avant chaque tir, je vais au cinéma ». Il visualisait le tir parfait puis passait à l’action.

Vous voulez connaître un fait ignoré par 99% des gens ?

Vivre une expérience dans sa tête, c’est presque comme la vivre en vrai.

Vous manquez de force physique ? Vous pouvez aller dans une salle de sport soulever des poids…ou rester au lit et vous imaginer soulevez des poids. Vous obtiendrez des résultats quasi-similaires !

Incroyable n’est-ce pas ?

Les pouvoirs de la visualisation sont extraordinaires et vous pouvez en bénéficier  pour être plus confiant au travail.

Pour cela, suivez ces étapes :

  • Installez-vous dans un endroit confortable
  • Fermez les yeux
  • Respirez profondément
  • Détendez-vous, comme si vous étiez dans un bon bain chaud ou sur une plage paisible
  • Puis, créez la situation ou vous avez besoin de confiance. L’objectif ici est de concevoir une expérience ultra HD, la plus réelle possible. Impliquez un maximum de sens.
    • Que voyez-vous ?
    • Qu’entendez-vous ?
    • Que sentez-vous ?
    • Que ressentez-vous ?
  • Maintenant, imaginez-vous triompher de la situation. Attention, vous devez vivre cette situation à la 1ère personne. Prenez votre temps, utilisez un max de détails.  Vivez cette expérience, les couleurs doivent être flamboyantes, les sons limpides, tous vos sens intégrés. Comme dans la vraie vie.
  • Recommencez autant de fois que nécessaire pour vous sentir à l’aise.

Gardez à l’esprit que c’est un entrainement. Si vous deviez sauter en parachute seul, vous feriez plus qu’un ou deux « saut » de préparation dans la soufflerie. Ici c’est pareil, votre préparation doit être à la hauteur de l’enjeu.

La visualisation est une technique efficace, mais il existe un petit « secret » pour en faire une arme de sécurisation massive : S’imaginer vivre la pire situation qui puisse arriver.

confiance au travail
Chérie…Tu as pensé à prendre le bazooka ?

Reprenons notre exemple du parachute. Malgré toute votre préparation, les choses peuvent mal tourner. C’est pour cette raison qu’on vous équipe d’un parachute de secours et qu’on vous apprend la procédure d’urgence. Ainsi, même si le pire se produit vous savez comment réagir.

Demandez-vous: Quelle est la pire chose qui puisse se passer ? Puis visualisez-vous y survivre.

Par exemple, lorsque je prépare une présentation orale, je m’imagine paralysé par le stress, incapable de parler ou de me souvenir de mon texte.

La salle se moque de moi et me dit combien je suis nul. Mais malgré tout, je trouve une solution et j’arrive à terminer ma présentation. Je me débrouille malgré ces épreuves.

Ainsi, lorsque le jour J arrive, même si quelque chose de négatif se produit, j’en rigole car j’ai vécu mille fois pire dans ma tête et je sais comment réagir.

Prépare-toi au pire et le meilleur arrivera

Tito Ortiz

 

 

 

confiance au travail

3) Faire une « Johnny Depp »

Les bons acteurs ont la capacité de « devenir » n’importe qui.

Lorsqu’on a proposé le rôle de Jack Sparrow à Johnny Depp il n’a pas pensé :  » Génial, je passe justement ma vie à boire du rhum et à chercher des trésors dans les eaux hantées des caraïbes, c’est un rôle qui reflète à la perfection mon mode de vie  »

Non, il a dû composer ce rôle, se demander comment « Jack » penserait et agirait dans les situations qu’on lui demande de jouer.

Vous pouvez utiliser la même technique pour améliorer votre confiance.

Réfléchissez et demandez-vous comment la personne pleine de confiance que vous rêvez de devenir agirait.

Quelle serait sa posture ? Son ton ? Son attitude ? Son état d’esprit ?

Et si vous n’arrivez pas à imaginer cette personne alors imitez quelqu’un que vous admirez.

Puis, « jouez » cette personne, comportez-vous comme elle se comporterait, comme si vous étiez un acteur dans ce rôle.

confiance au travail
A vous l’oscar du meilleur rôle !

C’est une technique qui peut vous paraître étrange mais elle est efficace. Car elle est basée sur un phénomène simple, celui du lien entre le corps et l’esprit.

Les pensées et le langage corporel ont une « connexion », et lorsqu’on adopte une posture plus droite, qu’on s’oblige à parler fort, qu’on regarde les gens dans les yeux, bref qu’on se comporte comme une personne confiante, on se met à penser comme une personne confiante.

Les américains disent « Fake it until you make it » (faîtes semblant jusqu’à y arriver).

Plus d’informations à ce sujet dans cette excellente présentation TED.

 

 

confiance au travail

4) Mijoter dans un bain de confiance

ORANGE, PÊCHE, BANANE, POIRE, P _ _ _ E

Vous avez pensé à pomme pas vrai ?

Pourquoi ce mot en particulier ? Pourquoi pas « Pause, pelle ou ou poêle ? »

Parce que vous avez été victime d’un « effet d’amorçage »: vos idées, décisions et actions sont influencées par le contexte et l’environnement dans lesquels elles se produisent. (Plus d’explications ici)

Par exemple, si je vous demande de créer des phrases avec les mots « Ride, gris, canne, retraite », lorsque vous aurez terminé  vous vous comporterez davantage comme une personne âgée.

Je sais, c’est difficile à croire. C’est parce que c’est un phénomène totalement inconscient.

Et le principe d’un phénomène inconscient… c’est qu’il est inconscient !

C’est un peu comme la pub, elle ne fonctionne pas sur vous n’est-ce pas ?

Faux, elle marche très bien c’est juste que vous ne vous en rendez pas compte.

Vous pouvez profiter de l’effet d’amorçage pour obtenir et maintenir l’état d’esprit désiré.

La technique est simple : utiliser des mini « boosters » de confiance tout au long de la journée.

Vous savez quand vous écoutez la chanson de Rocky, vous vous sentez prêt à gravir l’Everest. Mais au bout de 10 minutes vous êtes revenu à votre état normal, et si vous écoutez trop la chanson elle perd son pouvoir magique.

Donc, variez vos boosters et soyez réguliers ( 1 toutes les heures par exemple)

confiance au travail
Le meilleur des boosters : Danser avec Elmo

Voici quelques exemples :

  • Utiliser une fond d’écran inspirant sur votre PC /Smartphone
  • Lire  une ou plusieurs citations sur la confiance en soi
  • Ecouter une chanson motivante
  • Repenser à une situation où vous avez assuré
  • Regarder une photo d’une personne que vous admirez
  • Discuter avec des personnes plus confiantes que vous

Ainsi, vous baignerez en permanence dans une atmosphère de confiance et petit à petit elle déteindra sur vous de façon permanente.

 

 

confiance au travail

5) Devenir son propre agent de propagande

Cette technique ressemble à la précédente.

En vraiment moins subtile, si l’autre était du Dom Pérignon celle-ci serait de la Heineken…

Mais peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse n’est-ce pas ?

Car cette technique est d’une efficacité incontestable.

C’est celle des affirmations.

Le simple fait d’écrire  » J’ai une confiance à toute épreuve », va vous rendre plus confiant.

Oui, c’est une technique idiote mais puissante.

Et si vous la pratiquez tous les jours vous sentirez vite un changement positif.

Il y a 5 règles à respecter pour écrire une bonne affirmation, elle doit être :

  • Au présent
  • Positive
  • Personnelle
  • Précise
  • Croyable

Je vous propose d’écrire tous les jours 3 fois chacune de ces phrases :

Moi, Prénom Nom, possède une confiance exceptionnelle. Je suis capable de (préciser)

Toi, Prénom Nom, possèdes une confiance exceptionnelle. Tu es capable de (préciser)

Prénom Nom possède une confiance exceptionnelle. Il est capable de (préciser)

Ce qui vous fait donc un total de 9 phrases par jour, cela devrait vous prendre 2 à 3 minutes.

Soyez persistant et je vous assure que votre confiance s’améliorera de jour en jour.

 

confiance au travail

6) Se foutre la paix

J’ai une très mauvaise nouvelle pour vous : Vous n’êtes pas parfait et vous ne le serez jamais.

Mais j’ai aussi une super nouvelle : Tout le monde est comme vous.

Donc, oui, vous manquez parfois de confiance en vous… Et alors ?

En pensant: « Mon manque d’assurance est un grave problème que je dois absolument surmonter », vous vous mettez trop de pression.

Détendez-vous et acceptez la situation.

Parce que plus vous y accordez d’importance plus vous l’amplifiez.

Pourquoi marquer le penalty de la finale de la coupe du monde est plus dur que marquer un penalty normal ? A cause de l’enjeu.

Sauf qu’ici, il y a peu d’enjeu c’est vous qui vous mettez la pression tout seul, vous sabordez votre propre navire.

Donc foutez-vous un peu la paix.

confiance au travail
Relaxez-vous un peu 🙂

Et lorsque vous aurez cessé de considérer votre problème comme une histoire de vie ou de mort, un étrange phénomène va se passer : il va perdre de son pouvoir sur vous.

Parce que quand on accepte de lâcher prise, on prend la vie avec beaucoup plus de légèreté et paradoxalement on réussit beaucoup mieux.

Donc, donnez-vous le droit de manquer de confiance :

  • Certaines personnes vous impressionnent, et alors ?
  • Parfois vous bégayez, et alors ?
  • Il vous arrive d’être paralysé par le stress, et alors ?

Vous avez traversé ces situations avant, est ce qu’elles vous ont fait rater votre vie ?

Absolument pas.

Alors acceptez la situation et détendez-vous, c’est bien moins important que ce que vous pensez.

 

 

confiance au travail

7) Imiter la fourmi

Pour développer sa confiance, le mieux est d’y aller pas à pas.

J’en avais déjà parlé dans l’article : « Pourquoi une fourmi est un meilleur leader que vous » (à lire absolument si vous ne le connaissez pas).

Si on me demandait d’apprendre à un enfant à sauter de 10 mètres dans l’eau, je commencerai par le faire sauter de 50 cm puis 1 mètre, puis 2..Jusqu’à atteindre progressivement les 10 mètres, sans le presser.

Parce que s’attaquer à l’Everest alors qu’on n’a même pas gravi la colline de son jardin, c’est le meilleur moyen d’échouer et de perdre toute confiance.

Donc, identifiez le domaine où vous manquez de confiance, commencez par un petit défi, puis un plus gros le lendemain, un encore plus gros le surlendemain.

Ainsi votre confiance va se développer progressivement, à votre rythme, sans stress 🙂

 

 

confiance au travail

8) Créer un « rituel de confiance »

Saviez-vous que énormément d’hommes qui évoluent au sommet de leur discipline possèdent un rituel pré-performance:

  • L’équipe de France 98 écoutait « I will survive » avant chaque Match,
  • Tous les soirs de spectacle, le comique Jerry Seinfield s’assied dans un coin pour relire son texte, puis exactement 5 minutes avant d’entrer en scène, il enfile sa veste.
  • Rafael Nadal a un rituel d’avant match de 12 étapes qu’il respecte scrupuleusement (par exemple, il s’échauffe toujours face au public puis mange son gel énergétique) (les détails ici)

Si ils ont adapté cette pratique c’est parce qu’un rituel est comme un gros nounours pour adulte: ça rassure.

C’est une bouée de sauvetage dans un océan d’incertitude.

Car lorsqu’on suit son petit rituel, on a l’impression d’avoir du contrôle sur la situation, on crée de l’ordre parmi le chaos.

confiance au travail
Le basketteur Josh Jackson fait toujours rebondir 3 fois le ballon avant de tirer un lancer franc

Une étude a montré que tenir sa propre « cérémonie » permet de :

  • Développer sa concentration
  • Limiter les distractions
  • Etre plus confiant, plus énergique, plus motivé

Je ne peux donc que vous conseiller de développer votre propre routine.

Il n’y a pas de bons ou de mauvais rituels, à vous de trouver la série d’actions qui vous rassure et vous permette de vous « échauffer » mentalement et de vous mettre dans les bonnes conditions.

Cela peut être :

  • Un exercice de respiration
  • 2 minutes de méditation
  • Ecouter une musique qui vous booste
  • Chanter votre chanson préférée

Et plus vous utiliserez votre rituel, plus il s’imprégnera en vous, plus il sera efficace et plus sous serez confiant.

 

 

confiance au travail
Qui c’est qui va encore rater sa présentation ?

9) Ignorer son colocataire démoniaque

Ça va peut-être vous choquer, mais vous n’êtes pas tout seul dans votre tête…

Vous partagez cet espace avec un ennemi fourbe, je l’appelle le colocataire démoniaque.

Vous voyez de qui je parle ?

De cette satanée voix intérieure qui ronge notre moral comme une termite qui saccage le plancher de mamie:

  • « Regarde-toi, qui va te prendre au sérieux avec ton manque d’expérience ? »
  • « Tu ne sais même pas organiser tes vacances,  tu ne sauras jamais gérer ce projet compliqué »
  • « Toi ? Savoir manager ? Arrête, même ton chien refuse de t’écouter »

Vous savez quelle est la pire erreur que vous puissiez faire ? C’est de croire que cette voix c’est la vôtre, et qu’elle vous dit la vérité.

Cette voix c’est la partie de vous-même qui veut vous voir échouer car elle se complaît dans la médiocrité.

Elle est ici pour tester votre motivation. Fourbe et vicieuse, elle tape là où ça fait mal.

Sa spécialité ? Vous proposer une échappatoire minable :

  • « Tu le feras la prochaine fois… »
  • « Commence par un truc moins ambitieux »
  • « Annule ton rendez-vous, tu sais bien que tu n’es pas prêt »

En fait son objectif est de maintenir le statu quo le plus longtemps possible et vous empêcher de prendre le moindre risque.

Vous l’avez déjà écouté par le passé, est ce que ça vous a satisfait ? Pas vraiment n’est-ce pas ?

Donc prenez conscience que cette voix ce n’est pas la vôtre et qu’elle vous veut du mal.

Ignorez là, tout simplement.

 

confiance au travail

Conclusion:

Vous pouvez développer votre confiance en la travaillant.

Plus vous utiliserez les 9 techniques présentées plus vous améliorerez celle-ci.

C’est un phénomène qui sera progressif mais si vous appliquez ce que je vous ai présenté vous deviendrez tous les jours plus confiants et très vite vous ne vous reconnaîtrez plus !

 

Si le thème du leadership vous intéresse, je vous invite à identifier votre style de leadership avec ce quizz et à rejoindre le groupe LinkedIn « Leadership à la Française » pour y partager vos expériences et trouver des ressources pour devenir un meilleur leader.

Si vous avez aimé l’article, et que vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre, partagez-le !

↓↓↓↓↓↓↓

Published inArticles sur le leadership

3 Comments

  1. Lucien Lucien

    Whaou merci pour ce long article 🙂
    Parler d’amorçage m’a fait pensé au live Système 1 système 2 de Daniel Kahneman. L’as tu lu ? C’est une vraie mine d’or sur la psychologie et surtout son application pratique 😉
    À bientôt,
    Lucien

  2. Destination Leadership Destination Leadership

    Bonjour Lucien, merci pour ton commentaire.

    Oui je l’ai lu et c’est d’ailleurs de ce livre que j’ai tiré l’idée, bien vu ! C’est vrai que c’est un super bouquin, un peu dense mais vraiment intéressant.

    • Lucien Lucien

      Oui en effet, pour être dense, il l’est vraiment ! Le livre « influence et manipulation » est plus adapté pour une première lecture 🙂

Laisser un commentaire