Skip to content

Quelle est la différence entre un manager et un leader ? La réponse définitive

Quelle est la différence entre un manager et un leader ?

Cette question, beaucoup d’entre-nous se la posent.

Et nous allons voir que la réponse est passionnante, mais loin d’être évidente.

A la fin de cet article vous saurez parfaitement distinguer le travail d’un manager de celui d’un leader. Vous comprendrez aussi comment font les meilleurs chefs pour arriver à fédérer et obtenir des résultats exceptionnels.

Attention, car vous risquez aussi d’être surpris par la conclusion, qui vous expliquera pourquoi différencier manager et leader est une absurdité.

Mais commençons par découvrir les quatre différences fondamentales entre un manager et un leader.

1- L’horizon et les objectifs

La première différence entre un manager et un leader se trouve dans leur horizon et leurs objectifs.

Un manager se concentre sur le court terme. Il cherche à atteindre des objectifs de « production » dépassant rarement un an.

Par exemple, le responsable d’une chaîne de production automobile veillera à ce que dix milles voitures y soient construites par semaine et que les coûts ne dépassent pas un certain seuil.

Un leader construit sur le long terme. Ambitieux, il désire faire évoluer et transformer. Et son objectif peut tout à fait s’étendre sur une ou plusieurs décennies.

Bill Gates, aux débuts de Microsoft, rêvait d’un monde où chaque foyer posséderait un ordinateur. Cet objectif paraissait inimaginable à l’époque, tant le prix et la taille des machines étaient importants. Pourtant trente ans après Gates en avait fait une réalité.

différence entre un manager et un leader
« Bryan, ta braguette est encore ouverte, espèce de tête de pioche » (Photo authentique d’un ordinateur se moquant d’un scientifique, Washington, 1954)

2- Les actions

La deuxième différence entre un manager et un leader se situe dans leurs actions.

Un manager crée des résultats.

Il décompose les objectifs en tâches concrètes et mesurables, dont il suit la réalisation. Il planifie, organise, coordonne et contrôle. Pour savoir où en est le travail de son équipe il utilise le reporting et les indicateurs.

Son travail répond à deux question « Comment ? » et « Quand ? ».

Les actions du manager lui demandent de raisonner froidement, comme un robot. Il se sert avant tout de son cerveau.

différence entre un manager et un leader
Un manager au travail

L’approche du leader est différente, il crée du sens et accompagne.

Il sait que pour atteindre ses objectifs, il doit susciter énergie, enthousiasme et envie.

Pour y arriver, il utilise plusieurs stratégies. D’abord, il présente une vision d’un futur irrésistible et convainc son entourage de l’aider à lui donner naissance. Puis il s’assure que les travaux menés vont dans la bonne direction. Ensuite, il explique et contextualise ses choix car il connait l’impact positif d’une bonne communication sur la motivation. Enfin, il implique les autres en les faisant participer aux décisions.

Le leader cherche à répondre à deux questions : « Quoi » et « Pourquoi ? ».

Comparé au manager, le registre du leader se situe dans l’émotion, il essaye de créer une dynamique positive. Il se sert davantage de son cœur.

différence entre un manager et un leader

3- L’autorité

La troisième différence entre un manager et un leader réside dans l’autorité qu’ils détiennent.

On obéit à un manager alors qu’on suit un leader.

Le manager utilise son titre, son autorité « formelle » pour faire respecter les consignes qu’il donne.

différence entre un manager et un leader
Appelez-moi Chef, Patron ou Petit papa

Le leader s’appuie sur une autorité « informelle »: l’influence. Grâce à ses excellentes relations sociales, sa personnalité inspirante, et sa crédibilité professionnelle, il obtient la confiance des autres et leur donne envie d’accomplir ce qu’il demande.

D’ailleurs, on peut tout à fait être leader d’un groupe sur lequel on ne possède aucune autorité.

Prenons un exemple historique, Vercingétorix, le chef Gaulois.

différence entre un manager et un leader
Oui, son cheval marche sur 3 jambes, et alors ? Impossible n’est pas gaulois

Rêvant d’une Gaule débarrassée des Romains, il a convaincu de nombreuses tribus indépendantes de se joindre à lui après avoir démontré ses géniales capacités de stratège militaire. Sans autorité directe sur ces hommes, il a gagné leur confiance et crée une formidable force de résistance.

Et malgré sa défaite face à César, il reste un leader exceptionnel.

4- La prise de risques

Enfin, l’ultime différence entre un manager et un leader se trouve dans les risques qu’ils prennent. Et ceci s’explique par leur différence d’objectifs.

Un manager veut obtenir des résultats immédiatement ou dans un futur proche. Il cherche donc la stabilité et évite de prendre des risques.

Un leader porte le changement, il s’intéresse aux résultats à long terme. Son ambition l’amène donc à prendre plus de risques pour atteindre sa vision.

différence entre un manager et un leader
Pas tous les jours facile d’être un leader !

Je vous propose maintenant un exemple concret pour comprendre la différence entre un manager et un leader en pratique.

Illustration

Imaginez une association de randonneurs qui décide d’organiser un grand voyage.

Le leader convaincra le groupe de marcher vers la Chine. Il lui donnera envie d’y aller en décrivant les sublimes pics de la vallée de Yangshuo, le goût exquis du canard laqué Pékinois, et le parfum délicieux des jardins traditionnels au printemps.

différence entre un manager et un leader
Les pics de Yangshuo

Quand un membre se plaindra des douloureuses ampoules qui brûlent ses pieds, le leader lui remontera le moral en évoquant la magnifique destination qui les attend. Il lui donnera la force de continuer malgré les difficultés.

Il laissera aussi le groupe décider du chemin qu’il souhaite emprunter. Par exemple s’il préfère traverser les vastes steppes du Kazakhstan ou le désert aride de pierre Turque pour atteindre l’empire du milieu.

différence entre un manager et un leader

Le président de l’association prendra le rôle de manager.

Il calculera le nombre de jours que doit durer le voyage en fonction du budget disponible, puis déterminera le chemin à suivre. En bon administrateur,  il s’assurera que le groupe avance suffisamment tous les jours et qu’il dispose des provisions nécessaires pour traverser les zones inhabitées.

Le leader fait naître le rêve, le manager le transforme en réalité.

Testez-vous !

Pour vérifier que vous avez bien compris la différence entre un manager et un leader, je vous propose de vous tester.

Devinez si la personne que j’évoque dessous est un manager ou un leader.

Gustave vient d’être recruté pour entraîner l’équipe de foot de la ville d’Haarang sur sable.

différence entre manager et leader
Admirez cette technique impeccable !

Ancien joueur de haut niveau, il organise un grand dîner le jour de son arrivée pour se présenter aux joueurs.

Il leur raconte les grands moments de sa carrière et évoque l’immense satisfaction qu’il a ressenti quand son équipe a remporté le championnat; un accomplissement que chaque joueur devrait vivre.

La saison commence, et les jours se suivent et se ressemblent. Méthodique, il établit un plan d’entrainement avec ses assistants au début de chaque semaine, et s’assure que chaque joueur effectue tous les exercices demandés. Il suit aussi les performances de chaque membre de l’équipe afin de déterminer leur état de forme et d’adapter leur temps de jeu.

Quand un joueur va mal, il le prend sous son aile et le rassure. Il lui rappelle que c’est tout à fait normal d’avoir des baisses de moral ou de niveau,  et de ne pas s’inquiéter car il le soutiendra quoiqu’il arrive.

En revanche, il n’accepte pas de se laisser marcher sur les pieds. Quand un membre de l’équipe manque de discipline ou de respect, il n’hésite pas à lui rappeler qu’en tant qu’entraîneur c’est lui qui décide et qu’il n’hésitera pas à le mettre sur le banc s’il ne se ressaisit pas.

différence entre un manager et un leader
« Regarde-moi dans les yeux quand je te parle ! »

Alors ? Son style vous fait-il penser à un manager ou à un leader ?

En fait, Gustave est à la fois manager et leader, comme la majorité des personnes qui gèrent une équipe. Opposer manager à leader est une absurdité, voici pourquoi.

L’absurdité de l’opposition

Nous l’avons vu, manager et leaders agissent sur des registres différents. Et ces registres sont complémentaires, comme les deux faces d’une même pièce.

Comme nous l’avons vu avec Gustave, certaines situations demandent d’être froid et analytique, ou autoritaire. Et d’autres situations nécessitent d’être chaleureux ou fédérateur.

Une personne trop « manager » aura du mal à motiver son équipe, ce qui aboutira à peu d’engagement, à des taux d’absentéisme et de départ des salariés élevés, et dégradera les résultats.

Une personne trop « leader » gérera mal les ressources, se dispersera, et aura des difficultés à obtenir des résultats concrets faisant avancer son projet, ce qui se ressentira évidement aussi sur les résultats.

Autrement dit, pour réussir, le manager a besoin du leader, et vice versa. 

Un des secret des meilleurs chefs, ceux qui arrivent à fédérer autour d’eux et à accomplir des merveilles, est qu’ils trouvent une combinaison gagnante entre leader et manager.

Ils présentent une vision plaisante du futur et la décomposent en objectif à court terme. Pour suivre l’avancée des travaux, ils utilisent le reporting mais prennent aussi la « température » de leur équipe. Ils font appel au groupe pour décider, mais prennent aussi certaines décisions seuls, en s’appuyant sur leur autorité.

Bref, ils font rêver et fédèrent avec le leadership, et concrétisent avec le management.

différence entre un manager et un leader
Tout est une question d’équilibre !

D’ailleurs, dans le langage commun, un leader n’est pas quelqu’un qui possède seulement des compétences en leadership.

On emploie communément « leader » pour parler d’une personne qui rassemble et obtient des résultats, donc qui possède à la fois des compétences de leader et des compétences de manager.

Conclusion : Quelle est la différence entre un manager et un leader ?

Il existe quatre différences entre un manager et un leader :

  • L’horizon et les objectifs
  • Les actions
  • L’autorité
  • La prise de risques

Un manager cherche à accomplir des résultats à court terme, alors qu’un leader cherche à transformer à long terme. Le manager crée des résultats en utilisant son cerveau et son esprit d’analyse, le leader parle aux cœur des autres et leur transmet motivation, enthousiasme et envie. Un manager utilise son titre, le leader son influence. Enfin un leader prendra davantage de risques qu’un manager.

Mais vous ne devez pas opposer ces rôles mais les concilier. Car pour devenir un chef d’exception vous devez à la fois savoir fédérer et utiliser efficacement les ressources que l’on vous fournit pour obtenir des résultats concrets, ce qui demande  des compétences de manager et de leader.

différence entre un manager et un leader
A vous de jouer maintenant !

Si le thème du leadership vous intéresse, je vous invite à identifier votre style de leadership avec ce quizz et à rejoindre le groupe LinkedIn « Leadership à la Française » pour y partager vos expériences et trouver des ressources pour devenir un meilleur leader.

Si vous avez aimé l’article, et que vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre, partagez-le !

↓↓↓↓↓↓↓

Published inComprendre le leadershipDévelopper son style

4 Comments

  1. Waw ! Super article qui illustre clairement l’importance des deux profils. Je partage !

    • Destination Leadership Destination Leadership

      Merci Dominique

  2. ancel priscille ancel priscille

    intéressant et tellement juste !

    • Destination Leadership Destination Leadership

      Merci ! 🙂

Un avis, une question, une remarque ? Laissez un commentaire !