Skip to content

Manque de confiance en soi au travail : 19 signes révélateurs

Temps de lecture : 10 minutes

Un manque de confiance en soi au travail peut se manifester de bien des façons et nous gâcher la vie sans même que nous le sachions.

Découvrez si vous êtes concerné en prenant connaissance des 19 signes d’un manque de confiance en soi au travail recensés ci-dessous.

Mais attention, car la présence d’un signe ne signifie pas nécessairement un manque de confiance en soi au travail, d’autres raisons peuvent l’expliquer (des décisions personnelles par exemple).

Référez-vous au description de ces signes pour voir si ils traduisent ou pas un manque de confiance en soi au travail chez vous.

manque de confiance en soi au travail

1 – Vous fuyez vos collègues

Vous réduisez au minimum les contacts avec vos collègues.

Quand vous prenez l’ascenseur vous priez pour qu’il soit vide. Sinon cela signifie que vous allez devoir parler…et vous n’aimez pas ça.

Aussi, vous attendez que le hall soit désert pour vous faufiler tel un ninja vers la machine à café. Si un collègue arrive à ce moment-là, vous le maudissez, car la minute de préparation du café pendant laquelle vous allez devoir « faire la conversation » vous semblera durer des heures.

Heureusement, vous avez mis au point une solution : regarder votre téléphone. Subitement, lorsqu’une « menace » de conversation arrive, celui-ci devient BEAUCOUP plus intéressant !

Evidemment, vous ne participez jamais aux événements organisés au sein et en dehors de l’entreprise. Vous évitez les pots de départs et les soirées comités d’entreprises comme la peste.

manque de confiance en soi au travail

2- Vous stressez en permanence

Ou que vous alliez, quoique vous fassiez, le stress vous accompagne.

Vous passez votre vie à vous poser des questions angoissantes, à faire des scénarios du pire, à vous créer des problèmes qui n’existent pas.

Le pire, c’est que vous en avez conscience, mais ça ne vous aide pas du tout !

Même sur les tâches que vous maîtrisez, vous doutez. Vous vous dîtes toujours « Et si cette fois ça n’allait pas ? ».

Cette satané boule dans le ventre ne vous quitte plus, vous la trimballez partout comme un boulet. Elle en vient à vous tourmenter en dehors du travail. Parfois elle vous réveille la nuit…

Dans certains cas la pression devient si forte qu’elle vous oblige à revoir vos ambitions à la baisse. Vous aimeriez faire une présentation mais vous savez que votre stress vous en empêchera. Vous quittez un travail car il vous créé trop de tension. Vous aimeriez continuer vos études mais, rien que de penser au travail supplémentaire, vous angoissez !

3 – Vous n’acceptez pas les compliments

Quand une personne qui a confiance en soi au travail reçoit un compliment, elle sourit, dit merci et s’en va satisfaite.

Pas vous.

Sans savoir pourquoi, vous remettez toujours en cause la sincérité des donneurs de compliments.

Donc, vous « refusez » ce qu’ils vous disent, n’y croyant pas. Parfois, vous cherchez même des exemples pour leur montrer qu’ils se trompent.

Vous ne savez pas dire des choses positives sur vous. Comme si vous refusiez de voir les signes qui prouvent vos qualités.

Quant à vos succès, c’est simple, ils n’existent pas.

On pourrait vous mettre tout vos accomplissements sous le nez que vous ne les reconnaîtriez pas.

C’est votre côté Albert de Monaco…

manque de confiance en soi au travail

4- Vous avez peur du jugement

Aucun homme n’est une île, il est donc normal de se préoccuper de ce que les autres pensent.

Mais pour vous donner une bonne image est presque une obsession car vous craignez le jugement des autres.

Parfois, une seule remarque, voire un seul regard désapprobateur d’un collègue peut vous gâcher la journée.

Vous ne savez pas dire non et faîtes toujours passer les intérêts des autres avant les vôtres. Ce qui vous met parfois en retard sur votre propre travail ou en porte-à-faux avec les autres !

5- Vous fuyez les challenges

Quand votre chef ou un collègue vous propose quelque chose de différent, ce défi vous apparaît comme une épée de Damoclès.

Peut être même que vous rêvez de réaliser de projets fous comme vous reconvertir ou créer votre entreprise…mais vous n’osez pas.

Au lieu de voir toutes les raisons qui feraient de vous la personne de la situation, vous voyez toutes celles qui pourraient vous faire échouer.

Et même quand on vous assure que vous pouvez y arriver, vous restez perplexe.

Résultats, vous vous en tenez à ce que vous savez faire, vous ne prenez jamais de risques ni d’initiatives, et donc, vous ne progressez pas !

manque de confiance en soi au travail

6- Vous ne savez pas décider

Vous n’aimez pas décider.

Votre manque d’assurance vous incite à toujours demander aux autres avant de prendre une décision.

Même si vous possédez des compétences et du savoir, vous les remettez en cause et pliez souvent sous l’avis des autres (souvent pour découvrir après que vous aviez raison).

Aussi, lorsque vous ne pouvez pas vous tourner vers les autres, vous n’arrivez pas à vous décider ou vous mettez longtemps à prendre une décision.

Résultat ? Certaines belles opportunités vous « passent sous le nez ».

7- Vous n’avez aucune ambition

Depuis tout petit vous avez le sentiment que vous n’irez nulle part dans la vie. Vous êtes convaincu qu’il vous manque quelque chose pour réussir (sans jamais savoir précisément quoi).

En secret, vous admirez les gens ambitieux, ceux avec de la confiance en soi au travail, capables de se projeter dans un futur grandiose.

Pourtant quand vous vous comparez à eux, ils n’ont rien de plus que vous, à part le fait d’oser.

Mais rien n’y fait, jamais vous ne postulerez ce poste à responsabilités qui vous fait rêver…

manque de confiance en soi au travail

8- Vous fuyez le conflit

Vous avez du mal à donner votre avis et à dire ce que vous pensez. Quand quelqu’un exprime un désaccord avec vous, plutôt que de défendre votre position, vous cédez immédiatement.

Et ça vous énerve, car à de nombreuses reprises vous aviez raison et vous le saviez, mais votre manque de confiance au travail vous a fait céder.

Pire encore, vous préférez laisser quelqu’un vous malmener plutôt que d’en faire un ennemi. Vous ne recadrez jamais les gens qui dépassent les limites.

Par exemple, quand vous avez du travail et qu’un collègue bavard passe vous voir, vous n’arrivez pas à lui dire de repasser plus tard, vous attendez qu’il ait terminé (et avec certains ça peut durer des heures !!!)

Ou bien vous acceptez que les gens déplacent sans cesse vos réunions sans jamais qu’ils ne se justifient.

Mais votre peur du conflit peut avoir aussi avoir des impacts plus graves, comme laisser un chef dérangé vous malmener et casser votre moral.

9- Vous prenez les critiques trop personnellement

On ne va pas se le cacher, recevoir des critiques sur son travail fait toujours un peu mal.

Personne n’aime apprendre qu’il a mal fait ou oublié quelque chose. Malheureusement, ça fait partie de la vie professionnelle.

Mais là ou la plupart des gens « avalent la pilule » et passent à autre chose, vous faîtes de la critique une montagne.

Au lieu de le prendre pour ce qu’elle est : une banale opportunité de progresser vous l’interprétez comme une remise en question de toute votre personne.

Et donc forcément cela peut vous isoler de votre manager qui n’osera plus vous faire la moindre critique, mais considérera que vous ne méritez pas de promotion ni d’augmentation.

manque de confiance en soi au travail

10- Vous n’osez pas vous exprimer ou vous exprimez mal en réunion

Vous détestez les réunions.

Vous avez toujours pleins d’idées, de bonnes choses à dire, mais vous n’arrivez pas à vous affirmer !

Ça ne semble jamais être le bon moment pour parler, vous n’arrivez pas à prendre la parole, vous ne savez pas comment la personne en face va réagir à votre message, ou bien la pression vous empêche simplement d’ouvrir la bouche.

Donc, à votre grand regret, la plupart du temps vous ne dîtes rien.

Et quand vous osez parler, vous avez du mal à trouver vos mots et à vous faire comprendre. Expliquer une idée simple peut devenir un calvaire quand vous sentez les regards des autres braqués sur vous. Ne parlons pas d’argumenter face à une personne à l’aise à l’oral ou avec du pouvoir…

11- Vous vous justifiez trop

C’est plus fort que vous quoique vous fassiez vous devez expliquer pourquoi.

Vous ne pouvez assister à un déjeuner ? Plutôt que de simplement informer votre interlocuteur et proposer une autre date, vous vous sentez obligé de lui donner les raisons précises (alors que celui-ci n’a peut-être pas envie de savoir).

Votre collègue vous relance parce que vous n’avez pas répondu à un de ses mails ? Au lieu de vous excuser et répondre, vous racontez votre vie.

Alors bien sûr, se justifier est nécessaire par moment, sur les choses importantes, mais certainement pas sur tout.

Quelle image cela donne de vous ? Non pas celle de quelqu’un qui respire l’assurance…

manque de confiance en soi au travail

12- Vous blâmez les autres

Certaines personnes manquant de confiance en soi au travail préfèrent accuser les autres que d’assumer leurs erreurs.

« Fichus transports en commun, incapables d’arriver à l’heure », « Fichu chef, qui ne comprend jamais rien », « Fichus fournisseurs, beaucoup trop long à livrer… ».

En faisant ça, elles transfèrent la responsabilité de leur échec sur quelqu’un d’autre. Les personnes avec une vrai confiance professionnelle assument leur succès comme leurs erreurs.

Elles ont conscience qu’elles ne sont pas parfaites, et que de temps en temps elles feront des gaffes.

Vous vous comportez comme si vous n’aviez aucun contrôle sur ce qui se passe dans votre vie, comme une victime qui ne voyant pas qu’elle porte sa part de responsabilité dans le tort.

13- Vous vous excusez sans cesse

Vous savez à quoi on peut voir quelqu’un qui manque de confiance en lui au travail ?

Il commence souvent ses phrases par « Je suis désolé mais… », même quand il n’a aucune raison d’être désolé !

Peut être que vous vous sentez vraiment désolé, à tort, ou peut être que vous ne voulez pas avoir l’air agressif, mais dans tous les cas s’excuser sans cesse est malsain.

Plutôt que d’apaiser les autres, cela produira l’effet contraire.

manque de confiance en soi au travail

14- Vous avez un langage corporel effacé

Votre manque de confiance professionnelle peut aussi se traduire dans votre langage corporel.

Vous ne souriez jamais ? Vous avez une poignée de main molle comme un chamallow ? Vous êtes ratatiné sur vous-même de peur de prendre trop d’espace ? Vous êtes voûté comme une grand mère ? Vous parlez doucement, d’une toute petite voix ? Vous avez un regard fuyant comme anguille ? Vous ne pouvez pas vous empêcher de vous toucher le visage ou les cheveux quand vous parlez à quelqu’un ? Vous riez nerveusement quand vous vous sentez mal ?

Alors, vous manquez probablement de confiance en vous au travail.

Attention, ici on parle de signes, pas d’évidence absolue.

Certaines personnes ne sourient pas et parlent doucement, pour autant elles possèdent de la confiance en soi au travail.

15 – Vous craignez le futur

Le futur vous fait peur.

Le manque de confiance en soi au travail vous donne le sentiment que des événements terribles vous attendent au tournant : humiliation, faute, licenciement…

Résultat ? Vous n’arrivez jamais à vous détendre et savourer l’instant présent.

La vie est une source d’inquiétude constante pour vous…

16- Vous avez honte de vous

La pire chose qui vous soit arrivée ? Que vos parents ne vous aient pas fait parfait (ah les incapables !)

Vous auriez aimé être un robot sans émotion capable d’abattre des montagnes de travail, de continuer sans jamais s’arrêter, de vivre sans faiblesse.

Malheureusement, vous êtes juste un humain comme tout le monde.

Parfois vous vous trompez, vous avez des passages à vides, vous êtes fatigué.

Mais ça vous ne vous le pardonnez pas.

Au lieu de considérer toutes les choses que vous avez accomplies avec talent, vous « fixez » sur ce qui n’est pas allé comme vous l’auriez souhaité.

Et ça vous fait honte…

manque de confiance en soi au travail

17- Vous riez trop de vous

Tout le monde devrait être capable de prendre du recul et rire de lui-même.

Mais chez vous ça devient systématique et malsain.

Vous faîtes souvent des blagues à vos dépends, où vous riez de votre incapacité à bien travailler ou à être apprécié.

Vous pensez faire rire les autres, mais leurs sourires sont davantage dus à la politesse qu’à un véritable amusement.

Personne n’aime les gens qui s’apitoient trop sur leur sort, mêmes quand ils essayent d’en faire de l’humour.

manque de confiance en soi au travail

18 – Vous aimez être micromanagé

Aucune personne confiante n’aime se faire micromanager.

Mais vous, ça vous rassure.

Savoir exactement ce que vous devez faire, comment le faire, et quand le faire vous enlève le poids des responsabilités.

Le problème avec cette approche, sans autonomie et sans liberté, est qu’elle vous empêche de progresser.

Au lieu de vous présenter comme une personne intelligente et capable de réfléchir, vous vous positionnez comme un simple exécutant.

Et comme les micromanagers sont la plupart du temps des perfectionnistes en permanence insatisfaits, ils vous confortent dans votre mauvaise image de vous-même avec leurs critiques.

19- Votre carrière évolue plus lentement que celle des autres

Dans la vie ce sont rarement les plus méritants qui montent dans la hiérarchie…mais ceux qui font le plus de bruit.

Et vous l’avez appris à vos dépends.

Car votre carrière semble avancer plus lentement que celle des autres.

Quand on s’en tient aux résultats, vous êtes aussi bons qu’eux. Mais quelque chose semble vous manquer.

Vous avez parfois l’impression d’être transparent et de devoir en faire trente fois plus pour être remarqué.

Vous avez les bons diplômes, vous obtenez des bons résultats, mais ceux-ci passent inaperçus car vous en faîtes peu la publicité.

Votre manque de confiance vous empêche de vous imposer, vous attendez qu’on vienne vous proposer de nouvelles tâches ou responsabilités au lieu de les réclamer.

Aussi, vous êtes moins bons en entretien. Vous possédez les compétences et les connaissances, mais face au recruteur votre manque de confiance vous empêche d’être aussi convaincant que vous le souhaiteriez.

Tout ceci fait que votre carrière stagne ou n’avance pas aussi vite qu’elle pourrait !

Conclusion :19 signes qui trahissent un manque de confiance en soi au travail

Un manque de confiance en soi au travail peut affecter différents aspects de notre travail. Il peut nous empêcher d’avoir des relations saines avec nos collègues, d’être efficace, d’être zen, ou de donner une bonne image de nous.

Avoir conscience de son manque de confiance en soi au travail et de comment il nous affecte permet de trouver les solutions les plus adaptées pour le traiter.

Vous voulez aller plus loin ?


Alors identifiez votre style de leadership avec ce petit quiz  !

Published inForger un mental d'acier
>

Send this to a friend