Skip to content

La meilleure approche pour socialiser avec un mur ?

Temps de lecture : 2 minutes

Cette manager en avait assez, ça ne pouvait plus durer !

Dans son service, c’était la crise.

Chaque membre de son équipe avait une idée précise de comment le travail devait être réalisé.

Ils passaient leur temps à se chamailler, et n’hésitaient pas à remettre en question son autorité.

Autant vous dire qu’en plus de la tension constante régnant au sein du service, les résultats n’étaient pas au rendez-vous.

Malgré leur mauvaise entente, les membres de l’équipe n’avaient aucune envie d’améliorer leurs relations.

Les techniques “classiques”, comme les réunir autour d’une pizza, d’un couscous, ou d’un homard n’avaient servi à rien.

La manager, perdue, fit donc appel à une consultante pour l’aider à améliorer la situation.

Pour créer des liens au sein de l’équipe, celle-ci adopta une stratégie avisée : les attacher par les chevilles, les yeux bandés, puis les larguer au beau milieu d’un bois.

Non je plaisante !

Elle organisa une réunion.

L’équipe rassemblée, elle demanda à ses membres de partager des expériences de succès, mais aussi de difficultés rencontrées dans leur travail. Ce qui leur permit de découvrir que, finalement, ils n’étaient pas si différents !

Ces premiers échanges allégèrent l’atmosphère, la consultante passa alors à la deuxième phase de son plan : poser une question plus personnelle.

 « Qui ici est l’ainé de sa famille ? »

TOUS les membres de l’équipe levèrent la main…et éclatèrent de rire.

Elle leur demanda donc en quoi leur position dans la fratrie les aidait ou les freinait dans leur façon de travailler.

En répondant, ils s’ouvrirent comme jamais avant, et purent aborder leur dynamique d’équipe de façon constructive.

La responsable n’en revenait pas ses yeux, c’était miraculeux !

Le succès de la consultante dans cette situation résidait dans le fait d’avoir commencé par aborder les similarités professionnelles avant de basculer sur des aspects plus personnels.

Les points communs, les ressemblances servent de socle aux bonnes relations.

Nous trouvons tout type de personne sur cette planète. Certains passent leur dimanche à faire la chasse aux timbres, d’autres à monter sur le dos de taureaux surexcités.

Difficile, donc, de trouver des affinités personnelles avec tout le monde.

Aussi, certaines personnes ne désirent simplement pas établir des relations.

Mais en se concentrant d’abord sur les points communs professionnels : les challenges rencontrés, les expériences dans une industrie, les connaissances mutuelles, on peut bâtir un début de bonne relation avec n’importe qui.

Tout le monde n’a pas envie de socialiser, mais peu refuseront les conversations autour de sujets liés au travail.

Ça peut servir quand on veut tisser une relation avec un mur.

Vous en avez marre d’avoir des collaborateurs démotivés et peu enthousiastes (malgré tous les efforts que vous faîtes) ?

Marre d’obtenir si peu d’adhésion sur les projets que vous essayez de porter (malgré votre patience et votre énergie)?

Marre qu’on vous comprenne toujours de travers ( alors que vous pensiez avoir été clair ) ?

Marre de ce manque de confiance en vous qui vous empêche de faire du bon travail, vous épanouir et réussir votre carrière (vous savez que vous pouvez faire mieux) ?

Alors vous pouvez rejoindre l’Académie du Leadership et recevoir mes conseils quotidiens  ici.

Vous pouvez aussi déterminer votre style de leadership et rejoindre l’académie du leadership en réalisant ce quiz.

Published inCommuniquer efficacement

Be First to Comment

Un avis, une question, une remarque ? Laissez un commentaire !

Vous aimez ? Partagez !

Vous avez apprécié l'article ? Vous pensez qu'il pourrait être utile à quelqu'un d'autre ? Prenez dix secondes et partagez-le !
( Cliquez ici si vous ne voulez pas partager )

Send this to a friend