Skip to content

Ces « qualités » qui deviennent toxiques

Temps de lecture : 2 minutes

On entend parfois que l’enfer est pavé de bonnes intentions.

Ce que l’on entend beaucoup moins, c’est que l’enfer est aussi pavé de mauvaises intentions déguisées en bonnes.

Cette consultante n’aurait probablement jamais pensé se retrouver en prison.

Heureusement, elle était du bon côté des barreaux, puisqu’on l’avait recruté pour mener des entretiens avec les salariés afin d’améliorer les méthodes de travail.

Très vite, elle repéra que les relations entre les membres de l’équipe étaient aussi toxiques qu’un nuage de Tchernobyl.

Le problème ?

Sous prétexte d’humour et de franchise, les responsables s’envoyaient pique sur pique.

Mais tout ça, évidemment, dans le sourire et la bonne humeur.

La consultante le leur fît remarquer.

« Vous ne comprenez pas, c’est propre à notre milieu. On se parle comme ça tout le temps, dans une situation d’urgence on doit pouvoir se parler franchement. Personne ne le prend personnellement. »

« Mais monsieur, ici, nous ne sommes pas dans une situation d’urgence si ? Ne pensez-vous pas que l’ambiance et la collaboration seraient meilleures si vous vous parliez avec respect, comme si vous aimiez travailler ensemble ? »

On peut camoufler bien des mauvais comportements derrière des prétendues qualités.

Mais cela ne trompe personne.

Un peu comme essayer de masquer une mauvaise odeur en inondant une pièce de parfum.

On a tous assisté à des comportements pareils.

La personne qui fait preuve « d’humour » avec ses blagues sexistes, racistes, ou moqueuses, au quotidien.

Vous ne comprenez pas, « elle plaisante ».

La personne qui fait preuve de « sincérité » et qui détruit vos plus beaux efforts avec ses mots acérés.

Vous ne comprenez pas, « elle fait ça pour vous aider à produire un travail de qualité ».

La personne qui fait preuve de « bienveillance » et qui n’intervient jamais dans les conflits au sein de son équipe et se laisse marcher sur les pieds.

Vous ne comprenez pas « elle veut juste éviter un affrontement malsain ».

Si si nous comprenons très bien, justement !

Ce qu’il faut regarder, ce n’est pas l’acte mais la dynamique qu’il contribue à créer.

Vous voulez aller plus loin ?


Alors identifiez votre style de leadership avec ce petit quiz  !

Published inComprendre le leadership
>

Send this to a friend