Skip to content

Etes-vous assez jeune pour être un leader ?

Temps de lecture : 2 minutes

Récemment, je regardais un entretien que Jean d’Ormesson a donné peu de temps avant son décès, et j’ai remarqué qu’il possédait une qualité précieuse que beaucoup d’entre-nous avons perdu au fil des années.

Malgré son âge, il démontrait le même enthousiasme, la même énergie positive qu’un enfant.

Le genre d’individu qu’on pourrait suivre jusqu’au bout du monde !

D’ailleurs, selon le Japonais Soichiro Honda, fondateur de la marque de moto à son nom, l’un des secrets pour être un bon leader et accomplir de grandes choses est de rester jeune et de toujours continuer à rêver. 

« Agissez toujours avec ambition et jeunesse.  

Les rêves sont la force positive qui nous motivent. Ils peuvent nous motiver pendant toute notre vie. Il nous font rechercher les défis, et ne pas craindre l’échec. Pour en faire une réalité, il faut surmonter les obstacles. En les poursuivant, nous remettons en question ceux qui nous entourent et nous-mêmes. Quand nous les réalisons, nous ressentons un véritable sens de l’accomplissement. 

La jeunesse n’a aucune relation directe avec l’âge biologique. La jeunesse est un état d’esprit qui peut être décrit par un engagement total dans les idées. C’est l’ouverture d’esprit et la passion de l’apprentissage. Elle est inébranlée par l’expérience. Elle n’est ni engluée dans l’habitude, ni enlisée dans le conservatisme. Elle consiste à challenger l’évidence et à prendre des risques ». 

Mais rester jeune n’est pas facile. 

Coup après coup, la vie peut essayer de détruire ce bel enthousiasme en nous, telle des vagues écrasant un château de sable.

Dans beaucoup de cas elle réussit, regardez autour de vous que ce soit au travail ou ailleurs le nombre de gens qui se sont résignés, qui ont perdu l’étincelle.

Regardez les mines patibulaires du lundi matin.

On peut avoir vingt ans et déjà un pied dans la tombe si on a perdu cette belle énergie positive, cette envie d’aller de l’avant. 

Et, autant vous dire que sans elle, vous pouvez oublier le leadership. 

Les leaders blasés n’existent pas.

Comment voulez-vous inspirer les autres si vous dégagez l’énergie d’une vieille chaussette ?

Vous ne pouvez pas.

Donc s’il vous plaît, que vous ayez douze ans ou quatre vingt douze ans, souriez et allez de l’avant, la vie est belle et vous pouvez accomplir de grandes choses, si vous le voulez, avec des efforts, vous le pourrez !

Vous voulez aller plus loin ?


Alors identifiez votre style de leadership avec ce petit quiz  !

Published inDévelopper son style
>

Send this to a friend