Skip to content

Le leadership participatif qu’est-ce que c’est ?

Temps de lecture : 5 minutes

Avez-vous déjà rencontré ce drôle de phénomène ?

Imaginez qu’on vous demande de réaliser une action en appliquant une certaine méthode car on vous garantit que c’est la meilleure.

Mais vous doutez. Vous pensez qu’il existe une façon encore supérieure de réaliser cette action.

Dans ce cas là, on peut vous forcer à utiliser la première méthode. Et, si vous êtes un peu intelligemment socialement, vous obéirez…mais vous traînerez des pieds ! Ce qui évidemment se ressentira dans la quantité ou la qualité de votre travail.

leadership participatif
Résigné à obéir…

Mais il existe une manière bien plus efficace de vous « convertir » à la bonne méthode: vous laisser d’abord essayer la vôtre..

Deux possibilités peuvent alors se produire :

  • Vous aviez raison, votre méthode était bien supérieure, et tout le monde est gagnant
  • Vous aviez tort, vous aviez négligé certains éléments (le cas le plus probable), et vous serez alors convaincu d’utiliser l’autre méthode

Ce qui est sûr, c’est que si on vous impose une méthode qui ne vous convainc pas, ça vous frustrera. Et, dès que vous le pourrez, vous la critiquerez.

Mieux vaut vous laisser arriver à la conclusion que celle-ci est la bonne, car vous l’appliquerez avec plus de bonne volonté.

Le leadership participatif (ou leadership démocratique) fonctionne en grande partie sur ce principe.

Plutôt que d’imposer ses décisions, un leader démocratique demande à son groupe de décider. Ainsi, il s’assure que la décision prise sera comprise et appliquée correctement.

Mais, comme nous allons le voir, c’est loin d’être le seul bénéfice du leadership participatif.

leadership participatif

 

Leadership participatif : Que fait le leader ?

Devise : Qu’en pensez-vous ?

Un leader démocratique possède deux qualités sur lesquelles il base son leadership :

  • Son écoute
  • Son ouverture d’esprit
leadership participatif
Un leader participatif sait écouter !

Sous sa supervision, tout le monde a le droit de s’exprimer. Les idées s’échangent librement et la discussion est encouragée.

Il cherche à développer une relation positive avec tous les membres de son équipe afin qu’ils se sentent libre de donner leur avis.

Il encourage la créativité et aime recueillir des analyses différentes d’une même situation. Aussi, il valorise la collaboration et l’esprit d’équipe.

Un leader démocratique n’aime pas décider seul, car il pense qu’on décide mieux à plusieurs. Donc, il essaye de toujours impliquer au maximum ses collaborateurs dans les prises de décision.

Dans la mesure du possible, il cherche à obtenir le consensus sur les décisions prises. Il sait que parfois c’est à lui de trancher, mais il tient à laisser une voix à tout le monde.

Comme le montre le schéma ci-dessous, on peut parler de leadership participatif dès lors que le leader demande et prend en compte les remarques de son équipe sur ses décisions. Mais ce n’est que le premier degré du leadership démocratique, le leader pouvant aller jusqu’à laisser son équipe décider sans le consulter.

En fonction de la situation, de l’importance de la décision, de la complexité du problème, le leader démocratique choisira la bonne approche, mais dans tous les cas, il consultera son équipe.

leadership participatif
Degrés de leadership participatif (source)

Les forces du leadership participatif

Le leadership démocratique possède trois forces.

D’une part, il responsabilise et motive les membres de l’équipe. Le fait que le leader démocratique prenne le temps de leur expliquer les problèmes qu’il doit résoudre et leur contexte implique ses collaborateurs. Et comme la décision est prise collectivement, elle est comprise et assumée par tous.

D’autres part, le leadership participatif valorise les compétences des collaborateurs, leur donne de l’importance, ce qui améliore leur engagement. Car tout le monde aime être vu comme un expert et sentir que son avis a été pris en considération lors de la prise de décision.

Enfin, le leadership démocratique permet aussi de prendre de meilleures décisions. Parce que l’échange d’idées amène des réflexions plus approfondies et permet d’aborder des aspects opérationnels du métier que le leader aurait ignoré si il avait décidé seul.

leadership participatif
Ensemble, on prend de meilleures décisions ! (crédit image : Chanty.com)

Dans un célèbre article, le chercheur en sciences sociales D.Goleman a étudié l’impact de six styles de leadership sur le climat des équipes.

Et le leadership participatif arrive à la troisième place des styles avec le plus d’impact, derrière le leadership visionnaire et le leadership bienveillant.

On peut attribuer l’effet positif du leadership démocratique au fait qu’il comble trois des besoins identifiés dans la pyramide de Maslow :

  • Le besoin d’estime de soi et des autres (parce que le leader montre qu’il a de la considération pour son équipe en les consultant)
  • Le besoin d’appartenance (parce que le fait de décider à plusieurs permet de développer un esprit de communauté)
  • Le besoin d’accomplissement (parce que les membres d’une équipe comprendront le contexte de leur travail et trouveront du sens dans l’application d’une décision qu’ils ont eux-mêmes prise ou qu’ils comprennent)
Leadership participatif
Leadership participatif et pyramide de Maslow

Utilisation et limites du leadership participatif

Le leadership participatif servira parfaitement un leader à la recherche de bonnes idées ou cherchant à créer de l’engagement et un sentiment de communauté.

Mais il demande d’évoluer dans un contexte stable, car décider à plusieurs prend toujours plus de temps que décider seul. Or certaines situations d’urgences demandent d’agir rapidement et le leadership démocratique ne leur convient pas.

leadership participatif
Pas le temps de discuter, il faut agir !

Aussi, pour que le leadership démocratique fonctionne, le leader doit s’entourer de personnes compétentes et capables de collaborer. Car dans le cas inverse, les collaborateurs prendront des mauvaises décisions ou n’arriveront pas à s’entendre, dans ce cas le leader devra trancher pour le groupe.

Ce style fonctionne bien lorsqu’on l’associe au leadership visionnaire. Le leader peut définir seul ou à plusieurs la vision à accomplir ( « Qu’est-ce que-nous voulons réaliser ? »), et consulter son équipe pour trouver les solutions pour la rendre réalité (« Comment y arriver ? »).

leadership participatif
Le leader démocratique sait qu’ensemble on va plus loin !

Le leadership vous intéresse ?

 

Vous voulez apprendre à motiver les autres ? Connaître les secrets pour avoir un mental d’acier ? Obtenir des « trucs » pour communiquer efficacement ?

 

Alors rejoignez l’académie du leadership et recevez mes conseils quotidien  sur ce sujet.

 

Inscrivez-vous ici et devenez un meilleur leader dès aujourd’hui.

 

Vous pouvez aussi identifier votre style de leadership en réalisant ce quiz.

 

 

Published inComprendre le leadership

Be First to Comment

Un avis, une question, une remarque ? Laissez un commentaire !

Vous aimez ? Partagez !

Vous avez apprécié l'article ? Vous pensez qu'il pourrait être utile à quelqu'un d'autre ? Prenez dix secondes et partagez-le !
( Cliquez ici si vous ne voulez pas partager )

Send this to a friend