Sélectionner une page

Dalaï-Lama: ses supers conseils pour plus de leadership

J’aurais adoré pouvoir assister à cette conversation !

Peu de personnes ont l’opportunité de rencontrer le Dalaï-Lama, mais Ramus Hougaard fait partie de ces chanceux.

En début d’année, il a eu l’occasion de parler avec lui de comment améliorer son leadership.

Je voulais donc partager avec vous le contenu de cette belle discussion.

Tout d’abord, le Dalai-Lama nous invite à prendre exemple sur…les abeilles.

« Les abeilles n’ont pas de constitution, de règles écrites, ou d’entrainement moral, mais elles travaillent ensemble pour survivre.

Même si elles se querellent parfois, la colonie survit sur la base de la coopération.

Les humains, en revanche, ont des constitutions, des complexes systèmes légaux, et des forces de police; nous avons une intelligence remarquable et une grande capacité pour l’amour et l’affection. Mais malgré nos qualités extraordinaires, nous semblons moins capables de coopérer ».

Combien il a raison.

Il suffit de voir l’extraordinaire capacité que possèdent les abeilles pour gâcher les repas en terrasse l’été pour s’en convaincre.

Dès lors que l’une d’entre elle a repéré un met à son goût, c’est fini.

En cinq minutes, elle a rameuté la colonie, et le plus souvent forcé le groupe d’humains à se replier à l’intérieur « stratégiquement ».

Plutôt impressionnant !

Pas sûr que nous soyons capables de démontrer une telle capacité de synchronisation d’actions…

Ensuite, le Dalai Lama nous recommande de travailler trois qualités.

Ce qui est intéressant c’est que celles-ci concordent avec une étude menée par Hougaard pour comprendre ce que font les leaders qui obtiennent d’excellents résultats.

La première qualité est la pleine conscience, cette capacité à rester dans le moment présent avec calme, clarté et concentration.

La deuxième qualité est l’altruisme. Être généreux, penser « nous » et pas « je », et vraiment tenir compte des autres.

Enfin, la dernière qualité est la compassion: savoir se mettre à la place des autres et les comprendre, sans laisser les sentiments qu’ils peuvent ressentir submerger notre raison, ce qui permet derrière de réaliser les meilleurs choix.

On pourrait donc allier sérénité et bienveillance avec performance ?

Certains auraient du mal à le croire, mais c’est pourtant vrai !

Ne vous y trompez pas, ces qualités peuvent être vraiment difficile à développer, surtout dans un environnement qui ne s’y prête pas.

Difficile d’être dans la pleine conscience quand une épidémie de stress contamine l’open-space.

Difficile d’être altruiste quand les ressources deviennent rares et que tout le monde semble vouloir tirer la couverture sur lui.

Difficile d’être dans la compassion avec cette personne qui cherche à toujours nous mettre des bâtons dans les roues.

Mais mieux vaut commencer petit, que ne rien faire du tout.

Comme le dit le Dalai-Lama, “nous devrions faire en sorte de laisser le monde dans un meilleur état que nous l’avons trouvé”, et un tout petit mieux vaut mieux que pas de mieux du tout.

Vous voulez aller plus loin ?


Alors identifiez votre style de leadership avec ce petit quiz  !

Vous pourriez également apprécier :
3 étapes pour réussir sa rentrée hybride

3 étapes pour réussir sa rentrée hybride

Notre façon de travailler a bien changé ces derniers mois, mais vous êtes-vous adapté intelligemment ? Avez-vous adopté les changements qui favoriseront votre épanouissement et votre réussite dans ce contexte si particulier ? Lisez cet article pour le découvrir. Nous...

Le secret pour aborder une situation difficile

Le secret pour aborder une situation difficile

Cela fait partie de la vie et il est indispensable de savoir comment réagir ! Parfois, on traverse des moments difficiles. Par exemple, obtenir une nouvelle chef fan de la combinaison aïoli-gauloise dès le petit déjeuner, dont elle projette l’arôme délicat à coup de...

>
Send this to a friend