Sélectionner une page

Pour exprimer votre génie, ne cherchez pas le consensus, demandez le consentement

Parfois je me demande….

Je me demande combien d’idées exceptionnelles ont été étouffées dans l’œuf par des comités de direction frileux.

Des idées qui auraient pu faire la réputation ou la fortune de l’entreprise.

 

Le génie ?

Il va toujours de pair avec l’audace.

Innover c’est faire les choses différemment.

C’est prendre un risque.

Construisez-vous un leadership irrésistible et obtenez de meilleurs résultats et davantage d'épanouissement professionnel

Accédez à 1 webinaire, 4 guides ainsi qu'à un édito quotidien abordant la communication, le management, la vision, la motivation...et bien plus encore !

Contenu 100% efficace et exclusif !

 

Quand Henry Ford a mis sur le marché la première voiture alors que tout le monde circulait à dos de poney…c’était risqué.

Quand les frères Wright inventaient des avions capables de rester dans les airs plus longtemps qu’une enclume voici ce qu’a dit le Maréchal Foch : « Les avions sont des jouets scientifiques intéressants…mais ils n’ont pas de valeur militaire. »

Les parapluies, la télévision, l’ampoule, les ordinateurs…toutes ces innovations ont été moquées à leur sortie.

 

Une bonne idée peut déranger.

Paraître inutile.

Incohérente.

Impossible.

Absurde.

A la majorité.

 

Donc, le génie vient souvent de la capacité à penser et agir différemment.

Mais la différence passe mal en entreprise.

Surtout quand tout le monde doit se mettre d’accord sur un sujet.

Autour d’une table, des excellentes idées il y en a souvent beaucoup.

Mais en voulant mettre tout le monde d’accord…on leur ôte une immense partie de leur valeur.

 

 

Qu’est ce que je propose alors ?

Vous pouvez prendre la mer et vivre seul, dans votre kayak, de la pêche à la moule.

 

Mais il y a une meilleure solution :

Arrêtez de chercher le consensus à tout prix.

Et, à la place, demandez le consentement.

 

Le consensus c’est quand tout le monde est d’accord sur la solution ou l’idée.

Le consentement c’est quand personne ne s’y oppose.

C’est une petite différence…mais elle change tout !

 

Concrètement.

Lors des joyeuses retrouvailles familiales.

Au moment du repas.

Au lieu de demander aux 278 personnes présentes « Qu’est-ce que tu veux manger ? »

Dites « Je fais du castor aux myrtilles, tu es d’accord ? ».

 

C’est plus simple.

Et cela vous permettra de faire découvrir ce met raffiné à vos convives.

 

Au travail cette approche permet d’exprimer son génie, et de laisser les autres exprimer le leur.

Face à un problème, il y a souvent plusieurs bonnes solutions.

Ou plusieurs façons d’atteindre un objectif.

Quelqu’un avec un profil, des valeurs, une façon de raisonner différents de vous aura peut-être du mal à percevoir la valeur d’une solution ou d’une idée que vous proposez.

Ou vice versa.

Mais votre approche, votre idée, a certainement beaucoup plus de valeur par elle-même, qu’une idée découlant d’un consensus mou.

 

Donc, s’il n’a pas d’objection à votre idée, votre approche, votre solution, allez-y.

 

Pareil, avec vos collaborateurs.

Ceux-ci sont différents de vous.

Ont des profils et des sensibilités différentes.

Peut-être une vision du travail différente.

 

Si vous voulez les faire monter en compétences et les garder plus longtemps avec vous, vous devez leur donner de la liberté et de l’autonomie.

Donc, n’imposez pas nécessairement votre façon.

Si son idée ou son approche est différente de la vôtre, que vous feriez autrement, mais que vous n’y voyez pas de problème, consentez.

Votre collaborateur est unique, donc, dans la mesure du possible, laissez-le exprimer son génie personnel.

 

Vous voulez aller plus loin ?


Alors identifiez votre style de leadership avec ce petit quiz  !

Vous pourriez également apprécier :
« Fitness leadership » : sa plus grosse leçon

« Fitness leadership » : sa plus grosse leçon

Parfois, la réalité dépasse la fiction. Je n’aurais jamais cru qu’une telle entreprise puisse exister, et encore moins prospérer. Et pourtant… En 2014, lorsqu’Henrik Bunge prend les rennes de la compagnie d’habillement suédoise Bjorn Borg (comme le joueur de de...

Leadership autoritaire: le comprendre pour mieux l’éviter

Leadership autoritaire: le comprendre pour mieux l’éviter

Nous faisons face à un véritable fléau. Un fléau qui dure depuis bien longtemps, mais qui ne montre aucun signe d’amélioration. L’année dernière, à cause de ce satané réchauffement climatique, plusieurs espèces ont disparu de la surface de notre planète. Mais...

Devenir un leader chef de file ? Fausse bonne idée !

Devenir un leader chef de file ? Fausse bonne idée !

"Mon travail n’est pas d’être doux avec les gens. Mon travail consiste à prendre ces gens formidables et à les pousser pour qu’ils deviennent de meilleures personnes." Avec ces mots, le grand Steve Jobs expliqua un des grands piliers sur lesquels il basait son...

>

Accédez au pack

"Construire un leadership irrésistible"

Contenu :

- Webinaire : Les 3 piliers du leadership

- Guide : Les bases indispensables du leadership

- Guide : Utiliser les 6 styles de leadership pour une efficacité maximale

- Guide : Trouver et exprimer sa vision pour transcender

- Guide  : Savoir motiver comme un chef

- Abonnement à l'édito quotidien du leadership

Send this to a friend