Sélectionner une page

Comment l’auto-compassion peut transformer votre vie professionnelle ?

C’est absolument évident…et pourtant trop nombreux sont les malheureux qui n’en ont pas conscience.

Se dénigrer au quotidien est mauvais pour soi-même et son travail !

Dans cet article je vous propose de voir comment l’autocompassion va vous permettre d’avoir des meilleurs résultats et plus d’épanouissement dans votre travail, et ainsi changer votre vie professionnelle.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, laissez-moi vous parler d’une pratique un peu particulière.

Tous les ans, lors du Vendredi Saint aux Philippines, certains fidèles se fouettent le dos jusqu’au sang pour se faire pardonner leurs pêchés ou sauver une situation désespérée.

On peut trouver cette pratique illogique, folle, excessive.

Mais regardons-nous quelques instants.

Qui ne s’est jamais maudit, rabaissé, insulté, haï pour une erreur qu’il avait commise ?

Certains en font même un exercice quotidien. Et ce n’est pas parce que ces coups auto-infligés ne laissent pas de marques, qu’il ne font pas saigner, qu’ils sont sans conséquences.

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais je préfère encore prendre un bon coup de martinet une fois par an, plutôt que des petites piqures acides au quotidien !

Laissez-moi vous poser une question révélatrice.

Si vous aviez fait une bêtise, vous préfèreriez avoir :

  •  Un ami vous soutenant, vous rassurant, vous remontant le moral ?
  • Un ennemi vous crachant dessus comme un lama furieux ?

C’est évident non ?

Alors pourquoi être aussi dur avec vous quand vous faites un faux pas ?

Maintenant peut-être que vous vous dites.

« Oui mais tu ne comprends pas, être dur avec moi-même me permet de dépasser mes limites ».

Rassurez-vous c’est commun.

Même Kristin Neff, la figure de proue de l’autcompassion outre-Atlantique, qui est au sujet ce que Justin Bridou est à la saucisse sèche, pensait cela au début.

Pourtant, ses travaux l’ont menée à une conclusion : L’autocompassion amène toujours plus de bénéfices positifs que l’autoflagellation !

D’ailleurs cet article du NY Times va clairement dans ce sens et montre combien l’autocritique est néfaste.

Mais que nous montrent les recherches menées au sujet de l’autocompassion exactement ?

Que celle-ci :

Alors, qu’est-ce que faire preuve d’autocompassion signifie concrètement ?

Une fois de plus je vais citer les travaux de Justin Bri… de Kristin Neff.

Lorsqu’on traverse une difficulté, que l’on a fait une bêtise, on va faire preuve d’autocompassion en regardant sa situation via 3 filtres :

  • La gentillesse envers soi-même : C’est-à-dire être compréhensif et chaleureux envers soi-même. Accepter que se tromper, échouer, être imparfait et traverser des difficultés fait partie de la vie et qu’il ne faut donc pas s’accabler.
  • L’humanité commune : Comprendre que nous ne sommes seul à vivre une situation difficile. Tous les humains souffrent et font des erreurs, personne n’y échappe ! Il n’y a rien de plus normal que cela donc pourquoi se torturer ?
  • La présence : En étant présent, on adopte une approche équilibrée vis-à-vis de l’émotion négative que l’on ressent. On n’essaye ni de l’amplifier, ni de la supprimer, on l’accepte telle quelle sans jugement.

Rien d’excessivement compliqué en somme.

Le plus compliqué est de penser à l’appliquer régulièrement pour se libérer de ses mauvaises habitudes !

Donc même si vous faites une bêtise ou vivez mal le moment actuel, ne soyez pas trop dur envers vous-même et utilisez ces 3 filtres.

Une dernière petite précision.

Si vous voulez vous flageller ça ne me dérange pas.

Mais faites-le pour une cause qui en vaut la peine, qui a de l’utilité.

Comme cela existait déjà pour la peste noire, faites-le pour nous sauver du COVID.

Vous voulez aller plus loin ?


Alors identifiez votre style de leadership avec ce petit quiz  !

Vous pourriez également apprécier :
Définition du leadership : Qu’est-ce qu’un leader ?

Définition du leadership : Qu’est-ce qu’un leader ?

Dans cet article je vous présente une définition du leadership simple, claire et concrète. Qu’est-ce que le leadership ? La question est plus difficile qu’il n’y paraît. Car, comme avec toutes les notions abstraites, comme l’amour par exemple, on sait le reconnaître...

Etes-vous assez jeune pour être un leader ?

Etes-vous assez jeune pour être un leader ?

Récemment, je regardais un entretien que Jean d’Ormesson a donné peu de temps avant son décès, et j’ai remarqué qu’il possédait une qualité précieuse que beaucoup d’entre-nous avons perdu au fil des années. Malgré son âge, il démontrait le même enthousiasme, la même...

La différence entre les meilleurs leaders et vous ?

La différence entre les meilleurs leaders et vous ?

Chère lectrice, cher lecteur, Quelle est la dernière fois où vous avez eu peur au travail ? La réponse à cette question en dit beaucoup sur votre capacité à être un bon leader, et à réussir votre carrière (et votre vie aussi…). SI vous avez répondu « jamais » vous...

>
Send this to a friend